Patrick Dupuis entame un cinquième et ultime mandat à la présidence de Trois-Rivières Centre.

Trois-Rivières Centre: un ultime mandat pour Patrick Dupuis

Trois-Rivières — C’est un cinquième et ultime mandat qu’amorce Patrick Dupuis à la présidence de l’organisme Trois-Rivières Centre. Récemment réélu à la tête du conseil d’administration de cette société de développement commercial du centre-ville de Trois-Rivières, Il a profité de ce renouvellement de mandat pour tracer le bilan de l’année du centre-ville, une année qui a de quoi faire sourire tous ceux qui ont à cœur la mission économique et touristique de ce coin de la ville.

«Ça a été une année absolument incroyable, avec un bel engouement qui se développe de plus en plus au centre-ville. Dans cette optique, c’est un beau ‘‘trip’’ de me rembarquer encore pour un dernier mandat, et je suis content de voir que la confiance m’a été renouvelée à l’unanimité. Ça doit vouloir dire que je fais la ‘‘job’’», lance le principal intéressé en éclatant de rire.

Le développement d’entreprises et le maintien d’une activité économique intéressante au centre-ville demeurent toujours un équilibre fragile à maintenir, reconnaît Patrick Dupuis. Toutefois, les résultats compilés pour l’année 2018 à Trois-Rivières Centre lui font voir que cette effervescence était au rendez-vous et qu’il faut continuer les efforts pour que le tout se poursuive en 2019.

Ainsi, en 2018, ce sont 18 nouvelles entreprises qui ont bénéficié des incitatifs de la trousse de bienvenue de Trois-Rivières Centre. Pas moins de 525 000 $ en investissements privés se sont réalisés, et 50 522 pieds carrés de locaux vacants ont trouvé preneurs. Cette création d’entreprises, ou encore la relocalisation au centre-ville de certaines entreprises déjà existantes ailleurs ont emmené 181 nouveaux travailleurs dans ce quadrilatère, ce qui se traduit par des dépenses de près d’un million de dollars dans les commerces du centre-ville par les travailleurs de ce secteur.

Par ailleurs, 32 entreprises ont bénéficié du programme de vitalité urbaine, qui a pour objectifs l’attraction et la rétention de nouveaux commerces, bureaux de professionnels et entreprises de services.

«Notre conseil d’administration n’a jamais été aussi actif que ça, et ça bouge beaucoup aussi du côté de la permanence. C’est un mix de professionnels, de restaurateurs, de commerçants, de gens d’affaires, d’élus. Et nos partenaires s’intéressent de plus en plus à nous, on le sent. Avec la Ville, avec IDE, ça travaille toujours très bien», constate M. Dupuis.

Selon lui, l’arrivée du CECI à l’hôtel Delta a certainement créé un nouveau souffle au centre-ville. «Ça change la donne. C’est un véritable tour de force qui s’est effectué là, en plus avec l’ajout de chambres supplémentaires. On sent que ça crée son effet. On peut maintenant recevoir des congrès d’envergure, on s’inscrit parmi les plus gros centres au Québec. Ça a des répercussions positives sur tout ce qui se trouve autour, c’est indéniable», croit le président de Trois-Rivières Centre, qui fait remarquer que le taux de vacance des rez-de-chaussée au centre-ville est actuellement de 4 %, alors qu’il atteignait 40 % en 1997,

D’autres initiatives s’inscrivent également dans un vent de fraîcheur, clame M. Dupuis, citant au passage les nouveaux investissements réalisés pour le concept de boutiques Centro-Mode, l’ouverture prochaine du bar Jet-7 dans l’ancien Manhattan, sans oublier les investissements qui seront réalisés par l’hôtel Ouï GO et IDE Trois-Rivières pour aménager de nouvelles chambres et relocaliser les bureaux de l’Office de tourisme à l’intersection des rues Notre-Dame et des Forges.

Le succès connu par le concept du Memphis avec Martin Fontaine, ou encore l’offre de spectacles durant la période hivernale au cabaret de l’Amphithéâtre Cogeco, doivent également être soulignés, croit Patrick Dupuis.

Des investissements attendus en 2019 sur la rue Notre-Dame devraient continuer de tenir occupés les gens de Trois-Rivières Centre en 2019, prévoit le président.

Notons que le nouveau conseil d’administration de Trois-Rivières Centre est maintenant formé de Joanie Turcotte (Doucet et Turcotte Architectes) à la vice-présidence, Marie-Andrée Saint-Pierre (Cogeco Média) comme secrétaire, Bianca Côté (Mallette) à la trésorerie de même que les administrateurs Kevin Ellyson (3R Coworking), Martin Bilodeau (Le Buck, pub gastronomique), Gilles Babin (Hôtel Ouï GO), Denis Roy (conseiller municipal) de même que Marie-Line Sauvé d’IDE Trois-Rivières à titre d’observatrice.