Trois-Rivières Centre a distribué 447 000 $ pour soutenir les entreprises du centre-ville

Trois-Rivières Centre dresse son bilan: «Un tournant pour l’organisation»

Trois-Rivières — En cette fin d’année, l’organisme Trois-Rivières Centre, autrefois connu sous le nom de SDC (Société de développement commercial) centre-ville de Trois-Rivières, a fait connaître son bilan de 2017 et dévoilé ses orientations pour 2018.

En 2017, le centre-ville a vu 22 commerces ou places d’affaires fermer et 29 ouvrir, constituant un bilan net de sept nouvelles entreprises dans le paysage.

Au cours de l’année qui s’achève, Trois-Rivières Centre et ses partenaires ont encouragé l’établissement de nouveaux bureaux professionnels au centre-ville. Une trousse de bienvenue a notamment été créée pour les attirer. Dix-neuf entreprises ont bénéficié de ces incitatifs et occupent 35 000 pieds carrés de locaux jadis vacants. Des investissements privés de plus d’un demi-million de dollars sont associés à l’aménagement de ces bureaux.

En incluant les programmes de ses partenaires, Trois-Rivières Centre a distribué 447 000 $ pour soutenir les entreprises du centre-ville, un montant qui ne provient pas des cotisations des membres, tient-on à préciser.

«L’année 2017 marque un tournant pour l’organisation. Pour chaque dollar de nos membres, c’est presque un dollar supplémentaire qui est investi par les partenaires. C’est beaucoup, et c’est un chiffre qu’on va tenter d’augmenter en 2018», commente le directeur général de Trois-Rivières Centre, Mathieu Lahaye.

L’organisme a par ailleurs élaboré deux programmes destinés au secteur commercial, soit un fonds de soutien aux initiatives commerciales, et une démarche «qualité centre-ville». Le but de ces programmes est «d’accroître l’avantage distinctif des commerces, soit l’expérience client».

«Notre centre-ville est unique, et c’est ce que nous voulons faire ressortir du positionnement que nous prenons. Il faut assurément poursuivre dans cette lignée et miser sur les forces de notre pôle commercial», indique M. Lahaye.

En plus de ces deux programmes, les priorités pour 2018 seront axées sur l’animation du milieu de vie. Par exemple, on pourra compter sur le retour de la patinoire et des midis-travailleurs, et sur une troisième édition du festival Trois-Rivières à table.

Trois-Rivières Centre regroupe près de 450 commerces et entreprises, employant plus de 6000 personnes.