Le président fondateur de Trigo Énergies, Jonathan Ayotte.

Trigo Énergies: préserver les ressources naturelles

TROIS-RIVIÈRES — Fondée en 2015 par Jonathan Ayotte, Trigo Énergies fabrique et distribue des produits préservant les ressources naturelles par la gestion énergétique hautement efficace et l’utilisation maximale des énergies renouvelables. Située dans le parc industriel de Trois-Rivières, l’entreprise distribue ses produits partout en Amérique du Nord et vise l’Europe dans les prochaines années.

«J’ai toujours voulu être entrepreneur», confie celui qui avait même sa «compagnie de t-shirts à l’université». Après un passage dans les pâtes et papier, un séjour dans l’Ouest canadien, une incursion dans le traitement des eaux et une expérience du côté de la réfrigération, M. Ayotte s’est finalement lancé en affaires, développant le concept avec un partenaire.

«Nous travaillons de concert avec les architectes, les ingénieurs et tous les professionnels et propriétaires de bâtiment pour en arriver à la meilleure solution intégrée. Notre équipe d’experts en solutions CVC-R naturelles et efficaces sait répondre aux besoins en chauffage, ventilation, climatisation et réfrigération, avec emphase sur l’utilisation de l’énergie solaire et de la récupération de chaleur», explique-t-il.

Et selon lui, les technologies de Trigo Énergies sont éprouvées, simples et efficaces: «production de chaleur avec nos capteurs solaires à air chaud pour murs et toitures, récupération de chaleur avec nos systèmes à très grande surface d’échange, distribution et circulation de l’air entièrement contrôlée, uniforme et esthétique, conservation de la chaleur et gestion thermique grâce aux matériaux à changement de phases, économies d’énergie substantielles garanties et systèmes intégrés à l’architecture et aux systèmes CVC», se plaît-il à énumérer.

Ainsi, la technologie Extrudair™ développée par Trigo Énergies est un principe qui permet de construire un échangeur de chaleur à très grande surface d’échange sur un mur complet ou un toit de bâtiment. Cette grande surface d’échange thermique permet d’atteindre des efficacités de transfert qui avoisinent les 95 % entre les flux d’air entrant (extérieur) et sortant (chaud).

«Lorsque les gains solaires sont disponibles, le rendement de la technologie Extrudair surpasse les 100 %, ce qui élimine alors complètement l’utilisation de combustibles», précise M. Ayotte.

Une autre caractéristique brevetée de la technologie Extrudair est qu’il n’existe aucune possibilité de contamination entre les débits d’air propre à chauffer et l’air évacué vicié, grâce à la conception avec attaches sans contact des éléments de fixation.

«Du point de vue environnemental, la technologie Extrudair permet une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 75 % à 100 % par rapport aux technologies actuelles de chauffage à combustibles fossiles (gaz naturel, propane, mazout ou charbon)», a-t-il ajouté.

La technologie Extrudair est actuellement en instance de brevet. «Trigo envisage une expansion de sa propriété intellectuelle à l’international, partout où il existe un besoin d’air chaud, que ce soit pour le chauffage des bâtiments, pour les procédés industriels ou pour les séchoirs à air chaud», confie celui pour qui 2017 fut une année charnière.

Les produits Acero HX, le mur-échangeur solaire et Fresco HX, le collecteur-échangeur solaire au toit, peuvent donc fournir de l’énergie utile 24 heures par jour, 365 jours par année, puisqu’il inclut la technologie Extrudair, exclusive à Trigo. Le Acero HX peut être installé sur les quatre murs d’un bâtiment et le Fresco HX sur le toit du bâtiment, peu importe leur orientation (nord, sud, est ou ouest).

«Lorsqu’ils font face au sud, leur rendement global dépasse même les 100 % en période d’ensoleillement. Au total, il abaisse jusqu’à 80 % la consommation d’énergie thermique d’un bâtiment commercial ou industriel léger, et ce avec un mode de fonctionnement adapté à toutes les conditions de l’année», indique M. Ayotte.

En plus du Acero HX et Fresco HX, Trigo est fabricant du mur solaire perforé Calento et distributeur exclusif des murs en aluminium perforé InSpire de Atas International pour l’Est du Canada. «Cette technologie de préchauffage solaire est utilisée depuis plus de 25 ans, pour préchauffer efficacement et économiquement des milliers de systèmes de ventilation au Canada et à travers le monde», conclut-il.