Le spectacle Nezha à la Cité de l’énergie a certes été un des attraits les plus appréciés en Mauricie.

Tourisme en Mauricie: poursuivre sur la lancée de l’été

TROIS-RIVIÈRES — Fort d’un bilan estival des plus encourageants, Tourisme Mauricie espère que l’industrie touristique régionale continue à prendre de plus en plus de place sur les équipiers provincial, national et même international.

Après avoir vu 83 % des entreprises touristiques mauriciennes maintenir ou augmenter leur achalandage au cours de l’été, la directrice générale de l’organisme, Geneviève Boivin, espère capitaliser sur cette lancée estivale. Par ailleurs, la hausse a été d’au moins 10 % pour plus de la moitié des entreprises qui ont participé au sondage interne qui a été mené entre le 17 septembre et le 1er octobre dernier. Les entreprises touristiques sondées regroupent notamment des sites, des attraits, des établissements d’hébergement, des restaurants, des festivals, des événements et services, et sont situées partout en Mauricie.

«On espère [que ça se maintienne] au même niveau. On ne veut pas connaître de décroissance. On veut toujours être en croissance. Mais il y a un danger avec une telle croissance. Il faut savoir la gérer. Il faut que nos installations demeurent de qualité, se renouveler et offrir de la nouveauté», explique la directrice générale.

Dans cette optique, Mme Boivin désire que l’engouement pour la région des dernières années pendant la période estivale s’étende éventuellement à la saison hivernale. Des efforts sont d’ailleurs faits en ce sens, notamment la mise sur pied d’une campagne afin de faire connaître l’industrie de la motoneige.

La directrice générale de Tourisme Mauricie, Geneviève Boivin, espère que la Mauricie continue sur sa lancée positive.

«Nous avons également tout un produit à offrir pendant l’hiver», poursuit-elle.

Facteurs

Selon Mme Boivin, les facteurs ayant un impact positif qui sont les plus souvent cités par les entrepreneurs touristiques sont la météo plus que favorable, les spectacles d’envergure à caractère unique présentés à Shawinigan et Trois-Rivières, la valeur du dollar canadien, la renommée grandissante des entreprises de la Mauricie et les campagnes publicitaires originales ciblées, notamment sur les médias sociaux.

Par ailleurs, Tourisme Mauricie a investi près de 290 000 $ dans trois campagnes promotionnelles cet été. Ces offensives avaient comme objectifs la conversion vers les sites Web des entreprises touristiques partenaires, la fidélisation de la clientèle et la notoriété de la destination. Ils ont tous été atteints selon l’organisme. Les placements faits entre juin et septembre dernier ont en effet généré 133 600 sessions sur les différentes pages Web dédiées au consommateur pour près de 58 600 clics directs vers les sites Web des entreprises partenaires. Ce dernier nombre était de 30 000 en 2017.

Par contre, la vente des forfaits spectacles a cependant connu en légère baisse par rapport à l’an dernier, et ce, même si la page forfaitsmauricie.com a enregistré la meilleure conversion avec 65 %. Il semble que les réservations se sont faites de plus en plus à la dernière minute ainsi qu’à la carte.

De plus, les autres placements publicitaires des entreprises touristiques dans le cadre d’un regroupement publicitaire s’élèvent 1,06 million de dollars, pour une valeur médiatique de plus de trois millions de dollars.