Le taux de chômage pour Trois-Rivières est monté à 6,4 %.

Taux de chômage: Trois-Rivières stable à 6,3 %

Le taux de chômage a diminué de 1,2 point de pourcentage pour s'établir à 5,8 % au Québec en juillet, ce qui représente le taux le plus bas depuis 1976, année où des données comparables ont commencé à être publiées, a annoncé vendredi Statistique Canada. Quant à Trois-Rivières, le tout est resté stable à 6,3 %, ce qui correspond néanmoins à une baisse de 0,9 point en un an.
L'agglomération trifluvienne n'est toutefois pas loin de son creux historique de 5,9 % enregistré en mai 2015, selon les données disponibles depuis 2001 chez Services Québec de la Mauricie. En mars 2002, il était plutôt de 12,2 %, après les grandes fermetures des usines Tripap et Fruit of the Loom.
Par ailleurs, la Mauricie peut se vanter d'un résultat de 5,9 % le mois dernier, en baisse de 0,4 point par rapport à juin. La région s'approche de son niveau record de 5,8 % obtenu en juillet 2016 alors que son sommet fut de 12,8 % en mars 2005.
À l'échelle canadienne, poursuit l'agence fédérale, en raison d'une légère diminution du nombre de personnes à la recherche de travail, le taux de chômage a baissé de 0,2 point de pourcentage en juillet pour s'établir à 6,3 %, soit le taux le plus bas depuis octobre 2008, juste avant le début du ralentissement du marché du travail de 2008-2009.
L'emploi global au Québec a peu varié en juillet, la hausse du travail à temps plein ayant été largement contrebalancée par une baisse du travail à temps partiel. Au cours de la période de 12 mois ayant pris fin en juillet, l'emploi dans la province a progressé de 124 000 (+3 %). En octobre 2003, la province québécoise affichait son plus haut taux de chômage en 16 ans, soit 9,6 %.
Avec la Presse canadienne