Taux de chômage en mars à Trois-Rivières: une stabilité à 6,6 %

Le taux de chômage est resté stable à 6,6 % en mars dans la région métropolitaine de recensement de Trois-Rivières. Au pays, il n'aura augmenté que de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 6,7 % à la suite d'une hausse du nombre de personnes à la recherche de travail, a annoncé vendredi Statistique Canada.
En mars, l'emploi a augmenté chez les hommes de 25 à 54 ans, tandis qu'il a peu varié chez les autres groupes démographiques, a précisé l'agence fédérale.
L'emploi a augmenté de 4600 en Nouvelle-Écosse. Un plus grand nombre de personnes étaient à la recherche de travail, et le taux de chômage a augmenté de 0,5 point de pourcentage pour s'établir à 8,6 %. Le niveau d'emploi et le taux de chômage étaient pratiquement inchangés par rapport à 12 mois plus tôt.
L'emploi a peu varié d'un mois à l'autre dans les trois provinces les plus populeuses. Par rapport à 12 mois plus tôt, la croissance de l'emploi a été positive en Colombie-Britannique (+3,5 %), au Québec (+2,4 %) et en Ontario (+1,2 %). Une tendance à la hausse de l'emploi dans ces trois provinces a été observée au cours de la deuxième moitié de 2016. En mars, la Colombie-Britannique a continué d'afficher le taux de chômage le plus faible parmi toutes les provinces, soit 5,4 %, alors que le Québec et l'Ontario ont enregistré un taux de chômage de 6,4 %.
En collaboration avec La Presse canadienne