Taux de chômage à Trois-Rivières: faible hausse à 5,4% en mars

Le taux de chômage a connu une faible hausse de 0,4 point en mars dernier à Trois-Rivières, pour se situer à 5,4 pour cent. Il s’agit tout de même d’une amélioration de 1,2 pour cent en un an. Même phénomène du côté de la Mauricie avec une légère augmentation de 0,3 point par rapport à février, ce qui porte le résultat à 5,8 pour cent. C’est néanmoins une baisse de 0,2 point comparativement à mars 2017.

Dans les deux cas, le taux d’activité poursuit sa chute, à 57,9 pour cent pour l’agglomération trifluvienne et 51,8 pour l’ensemble de la région, contre 64,9 pour cent dans l’ensemble de la province.

Au pays, le taux de chômage est demeuré inchangé à 5,8 pour cent au mois de mars, a annoncé vendredi Statistique Canada. L’emploi a progressé de 32 000 en mars, en raison de la hausse du nombre de personnes travaillant à temps plein, a toutefois précisé l’agence fédérale.

Des hausses d’emploi ont été observées au Québec et en Saskatchewan, alors qu’il y a eu peu de variation dans les autres provinces. Davantage de personnes étaient en emploi dans les secteurs de la construction, des administrations publiques et de l’agriculture. Le nombre d’employés du secteur public a légèrement augmenté, tandis que le nombre d’employés du secteur privé et de travailleurs autonomes était stable.

Au Québec, l’emploi a augmenté de 16 000 en mars, et le taux de chômage était inchangé, s’établissant à 5,6 pour cent. Comparativement à 12 mois plus tôt, l’emploi a progressé de 85 000 (+2 pour cent). Au cours de la même période, l’emploi à temps plein a connu une tendance à la hausse, ayant augmenté de 150 000 ou de 4,5 pour cent.

En collaboration avec la Presse canadienne