Guy Marcotte et sa sœur Suzanne sont désormais propriétaires du Coin Café-Bistro du Rond Coin à Saint-Élie-de-Caxton

Suzanne et Guy Marcotte investissent à Saint-Élie-de-Caxton

SAINT-ÉLIE-DE-CAXTON — Après avoir créé une véritable institution en région avec les Cafés Morgane, voilà que Suzanne et Guy Marcotte récidivent dans le domaine en se portant acquéreurs du Coin Café-Bistro du Rond Coin à Saint-Élie-de-Caxton, le patelin d’adoption du promoteur depuis quelques années.

C’est en septembre 2014 que le frère et la soeur décidèrent de vendre les Cafés Morgane, un concept qu’ils avaient fondé en 1992. Lors de la transaction, on dénombrait dix succursales et une centaine d’employés.

«J’étais rendu ailleurs, j’ai d’autres projets dans une autre entreprise et je suis heureux de pouvoir y consacrer toute mon énergie désormais», avait-il alors confié au Nouvelliste.

Dimanche, le principal intéressé s’est plu à annoncer la nouvelle sur les réseaux sociaux. «Ma soeur Sue et moi, on reprend du service. Cette fois, c’est à Saint-Élie-de-Caxton où nous prenons maintenant les rênes du Coin Café-Bistro du Rond Coin. Café culturel mythique à même le site d’hébergement Le Rond Coin, ce Café est une petite perle avec des surprises étonnantes et de belles rencontres», pouvait-on lire.

Selon lui, «c’était prévu». «Quand on a vendu, on s’était gardé une option pour pouvoir faire un café. Ma soeur avait toujours rêvé que je lui fasse un café un peu plus country, avec des antiquités, un peu plus artisanal. Depuis 15 ans qu’elle ramasse les antiquités et les meubles pour ce café-là. Quand on a vendu Café Morgane, ils ont acheté juste les Cafés qui étaient actifs. Comme celui de la Librairie Morin n’est pas passé dans la transaction, il nous restait plein d’équipements et plein de meubles. On s’était donné cinq ans pour faire ce café-là», a-t-il raconté en entrevue.

Quant au Coin Café (le nom Bistro vient d’être ajouté par les nouveaux propriétaires), ça fonctionnait depuis déjà neuf ans, explique Guy Marcotte. «C’est un classique là-bas, il y a beaucoup de spectacles», conclut celui qui parle de ce café culturel comme d’un mélange de ce que lui et sa soeur ont vécu avec, entre autres, Le Gosier et Le Morgane.