Subventions pour 24 nouveaux projets chez IDETR

Trois-Rivières — Vingt-quatre entreprises ayant déposé des projets au fonds spécial de subventions de 600 000 $ pour la COVID-19 ont reçu l’aval du comité d’investissement d’Innovation et Développement économique Trois-Rivières. L’objectif de ce fonds est d’aider les PME qui investissent pour adapter leur modèle d’affaires au nouveau contexte économique.

Cette annonce porte ainsi à 39 le nombre d’entreprises dont les projets se sont vu accorder jusqu’ici des subventions, pour un total de près de 293 380 $. Une dizaine de demandes supplémentaires seront analysées cette semaine.

Depuis le début de la crise, en mars, IDE Trois-Rivières a aussi octroyé des prêts pour soutenir des entreprises industrielles et technologiques. Cette mesure a été remplacée par le Programme d’aide d’urgence aux PME, une enveloppe de 3,1 millions de dollars que l’équipe coordonne pour le gouvernement du Québec.

Les entreprises de tous les domaines d’activité sont invitées à déposer leur demande d’ici le 24 avril et l’ensemble des dossiers seront analysés par la suite. L’aide financière accordée prendra la forme d’un prêt ou d’une garantie de prêt pouvant atteindre 50 000 $. Le taux d’intérêt sera de 3 %.

«Au total, l’équipe Services aux entreprises d’IDE Trois-Rivières a reçu plus de 250 demandes d’aide financière de la part de nos promoteurs. Il s’agit d’une situation exceptionnelle qui exige une réponse tout aussi exceptionnelle. Nous avons donc augmenté le nombre d’employés affectés au traitement des dossiers et accéléré le processus d’analyse», explique le directeur général adjoint aux opérations chez IDETR, Francis Brouillard.

Chacun des entrepreneurs qui a soumis une demande a été contacté par téléphone par un membre de l’équipe ou le sera au cours des prochains jours. «Selon leurs besoins, nous les conseillons sur les façons d’améliorer la santé financière de leur entreprise à court terme. Nous les orientons également sur les programmes gouvernementaux qui peuvent s’appliquer à leur situation», ajoute Boris Tellier, superviseur de l’équipe Services aux entreprises.

D’ailleurs, IDETR a mis en ligne au cours de la dernière semaine des outils particulièrement utiles pour les entrepreneurs, dont des tableaux schématiques des différentes aides financières et un billet de blogue, 5 moyens pour aider les petites entreprises à traverser la crise.

Une veille quotidienne permet également de mettre à jour les mesures d’aide disponibles. Une soixantaine ont été répertoriées jusqu’ici par l’équipe d’IDETR et mises en ligne au www.idetr.com, dans la section Coronavirus.

Parmi les priorités de l’équipe pour les prochaines semaines se trouve la mise en action d’un comité de relance qui regroupera les leaders économiques des domaines manufacturier, des hautes technologies, du commerce, du tourisme et de la culture.