Après 14 ans, George Brunelle, du Groupe Brunelle, n'est pas peu fier de pouvoir agrandir son magasin Sports Experts jusqu'au mail du centre Les Rivières, et ce, au coût de trois millions de dollars.

Sports Experts aux Rivières: agrandissement de 3 millions $

Après le virage techno de son point de vente du boulevard des Récollets l'an dernier, voilà que le Groupe Brunelle s'apprête à investir trois millions de dollars pour agrandir son magasin Sports Experts du centre Les Rivières.
Nécessitant le déménagement de quatre commerces, soit Laura Secord, Lili Marlène, Clarks et Dynamite, cette expansion de 10 000 pieds carrés lui permettra enfin d'avoir sa façade sur le mail, en ligne directe avec l'entrée numéro 2 du centre commercial.
Après 14 ans, le magasin passera donc de 19 000 à 29 000 pieds carrés. Si les travaux s'amorceront en juillet, l'ouverture est prévue en octobre avec une centaine d'employés, d'où la nécessité d'embaucher 40 personnes.
«C'est une refonte complète avec des nouveaux éléments technologiques. On refait aussi la façade extérieure», a expliqué au Nouvelliste le récipiendaire d'un Radisson dans la catégorie d'entreprise commerciale.
Celui-ci a réitéré sa profession de foi au centre d'achat. «Je m'attends à des annonces intéressantes dans les prochaines semaines», confie celui qui dit vouloir garder les consommateurs en région et éviter ainsi les fuites commerciales. «J'aime mieux qu'ils achètent ici qu'à Montréal et Québec», renchérit-il.
Et pour lutter contre les ventes en ligne, son groupe ne ménage aucun effort pour offrir au client ce qui se trouve dans les grands centres avec, en prime, une expérience unique en magasin.
Par exemple, depuis près d'un an, le consommateur du magasin des Récollets bénéficie d'un nouveau mur à chaussures équipé d'écrans tactiles et d'une technologie de radiofréquence (RFID), de bornes interactives, de cubes translucides et d'écrans vidéo. Ce virage technologique de quatre millions de dollars avait entraîné la création de 20 nouveaux emplois.
Étant passé de 25 000 à 44 000 pieds carrés, et d'un bout à l'autre du bâtiment commercial du boulevard des Récollets, le magasin regroupe les bannières Sports Experts, Atmosphère et Hockey Experts sous un même toit, soit dans l'espace qui avait été laissé vacant par le départ du magasin de meubles et électroménagers Sears.
«Le magasin réunit une technologie numérique de classe mondiale et une gamme inégalée d'articles de grandes marques», avait souligné George Brunelle lors de l'inauguration de mai 2016.
Le nouveau mur en question a pour but de fournir une multitude d'informations sur les produits et faciliter ainsi la décision d'achat. Si certains écrans vidéos présentent des produits et de grandes marques, d'autres ont plutôt une vocation communautaire, affichant des partenariats sportifs, des renseignements sur les sports locaux et le profil d'employés passionnés par le sport.
Outre l'écran géant à l'entrée, les bornes interactives permettent aux clients de repérer des produits en magasin alors que les cubes translucides, une première au Québec pour un magasin Sports Experts, présentent des hologrammes.
Le point de vente trifluvien accueille les marques d'articles de sport les plus prisées. De nouvelles zones de marque ont été aménagées présentant des marques de calibre mondial comme Adidas, Columbia, Icebreaker, Lolë, The North Face et Under Armour.
Et selon M. Brunelle, son personnel, qui frôle là aussi la centaine d'employés, est en mesure plus que jamais d'offrir des conseils aux gens actifs qui cherchent de nouveaux équipements, vêtements ou chaussures de sports.
«Nous sommes fiers de lancer notre magasin totalement repensé et innovateur à nos clients de Trois-Rivières. Notre nouveau concept mise sur la technologie et un assortiment élargi pour offrir une expérience de magasinage renouvelée», avait alors déclaré le détaillant aguerri qui est en affaires depuis plus de 25 ans, dont au moins 14 sous la bannière Sports Experts.
Son groupe exploite 12 magasins de sport sous différentes bannières dans la région de la Mauricie. «C'est un magasin à la fine pointe de la technologie qui pourrait se trouver à Montréal, Toronto, New York», avait-il ajouté.
Et les premiers chiffres lui donnent raison. «Les consommateurs restent plus longtemps, la moyenne des factures a augmenté de 15 % et le taux de conversion a connu une hausse de 10 %», s'est-il plu à révéler.
Même si le prochain réaménagement sera majeur au centre Les Rivières, George Brunelle ne ferme pas la porte à d'autres projets de développement. «Il y a toujours des opportunités en affaires. Il faut garder l'oeil ouvert», a conclu celui qui dit avoir apprécié cette reconnaissance de la part de la Chambre de commerce trifluvienne.