La directrice générale du Marché Godefroy, Marianne Mathis, est accompagnée du président Pierre Duplessis, de Philippe Dumais, de la Microbrasserie À La Fût, du chef Fred Chappuis et du maire Jean-Guy Dubois.

Sous le signe des premières pour 2018

BÉCANCOUR — Pour sa 24e saison qui se mettra en branle le 19 mai prochain, le Marché Godefroy accueillera sa clientèle dans de nouvelles installations qui ont nécessité un investissement dépassant les 100 000 dollars.

Grâce à l’appui financier du CLD de la MRC de Bécancour et de la Ville de Bécancour, les travaux d’infrastructures visaient à remplacer la toile de la structure et construire une terrasse plus spacieuse.

«L’objectif est toujours de rendre l’espace le plus champêtre et agréable possible», a indiqué mercredi le président de la coopérative de solidarité du marché Godefroy, Pierre Duplessis, sous le nouveau dôme fraîchement installé.

Pour l’édition 2018, les consommateurs pourront non seulement retrouver l’ambiance du marché, mais aussi découvrir plusieurs nouveautés. Ainsi, dans l’objectif de bonifier l’offre de produits existants, le Marché accueillera six nouveaux marchands. La Fromagerie des Grondines, les Boissons du Roy (boissons alcoolisées de petits fruits), Olivier del Mondo (olives, huiles d’olives, noix), Ferme les Herbes folles (cerf), la Bergerie Étoile d’Or (agneau), et Ferme Légende rurale (produits lactofermentés et frais biologiques) vont se joindre aux 30 marchands habituels.

La programmation de cette saison place l’expérience au cœur des activités. Entre autres, un nouvel arrangement autour du four à pain permettra aux consommateurs d’observer le chef Fred Chappuis à la cuisson du pain. Et «grande première», dit-il, un bar à huîtres se tiendra également tous les dimanches dès le 9 septembre jusqu’au 28 octobre inclusivement.

«Les grands marchés publics ont tous leur bar à huîtres, dans les grandes villes. Nous souhaitions nous inscrire dans cette mouvance qui permet au consommateur de déguster un produit frais tout en échangeant avec le chef qui les cuisine», souligne le chef, qui se réjouit des démonstrations de cuisine et de l’animation musicale prévues au programme.

Par ailleurs, le Rendez-vous des Vins et fromages québécois (25-26 août), bonifié par l’ajout du volet fromages, et celui des artisans (21-22 juillet, et 22-23 septembre) tout comme la deuxième édition de la Grande journée des petits entrepreneurs, en collaboration avec la Société d’aide au développement des collectivités de Nicolet-Bécancour, seront de retour.

De plus, la directrice générale Marianne Mathis était heureuse d’annoncer un tout nouveau partenariat avec la Microbrasserie À la Fût, qui est également une coopérative.

Ainsi, le Marché offrira une diversité de bières brassées avec de l’orge local et biologique, en plus d’une Session IPA à l’image du marché, la P’tite cocotte Godefroy, à déguster sur place.

«Le Marché entame un grand virage vert qui vise à réduire les déchets de moitié. Pour ce faire, plusieurs mesures ont été instaurées, soit l’implantation du compost et d’une station de tri à trois voies de même que la réduction des impressions et de l’emballage», a-t-elle révélé.

Pour sa part, la conseillère en agrotourisme et commercialisation au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Kim Lafond, a dévoilé une contribution financière de 35 500 $ pour l’agrandissement de la terrasse et l’achat de nouveaux équipements.

Si cette dernière a parlé de l’achat local comme d’un geste gagnant «sur tous les tableaux», le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, s’est dit fier du Marché Godefroy. «La fierté, c’est le goût de montrer ce qu’on a réussi», a-t-il conclu.