Jean Bernier, de Softbiomed, avec son produit vedette ADel.

Softbiomed: au service des aînés et de leurs proches

TROIS-RIVIÈRES — Lors du récent Salon des ressources en soutien à domicile tenu au Centre d’événements et congrès interactifs de Trois-Rivières, on y retrouvait plusieurs organisations du secteur de la santé et des services sociaux. Mais on pouvait également y découvrir de nouvelles façons de garder la personne le plus longtemps à la maison. Or, l’un de ces kiosques était celui de l’entreprise Softbiomed qui faisait la promotion de son produit vedette: ADel.

«Notre mission est d’offrir à toute personne en perte d’autonomie principalement due à l’avancement en âge, à sa famille et aidants naturels, aux intervenants et cliniciens, des solutions novatrices utilisant les nouvelles technologies pour assurer la sécurité des personnes, retarder leur transfert en institution, rassurer les proches, faciliter la communication des proches avec leurs parents, s’assurer que la personne voit à ses besoins essentiels et briser l’isolement en la mettant en contact avec les ressources du réseau», explique son fondateur, Jean Bernier.

Selon lui, les produits-logiciels (applications) développés sur tablette électronique et téléphone intelligent par Softbiomed pour l’assistance aux personnes en perte d’autonomie sont de dernière génération et d’une convivialité éprouvée pour qu’une personne en perte d’autonomie avancée puisse les utiliser sans problème. Ils permettent aussi de se lier à des dispositifs existants.

Ainsi, ADel se veut une assistante virtuelle indispensable à toute personne présentant une déficience cognitive ou fonctionnelle. Elle peut donc leur permettre de demeurer à la maison pour longtemps.

«ADel comprend les besoins des personnes en perte d’autonomie et de leurs proches. Elle leur facilite la vie en les mettant en contact avec leurs proches et même avec les intervenants du réseau de la santé. Cette application leur rappelle de prendre leurs médicaments, leur prochain rendez-vous et peut même appeler le taxi à l’heure prévue. Bref, ADel est idéale pour assister les personnes âgées et rassurer leurs proches», poursuit-il.

C’est en 2015 que le promoteur originaire de la Beauce, et provenant du domaine des technologies biomédicales, s’est lancé dans cette aventure. Et il doit cet élan entrepreneurial à sa fille qui, gériatre, est revenue d’un congrès en lui partageant ce qu’il manquait sur le marché. «Il y avait tellement de choses à faire et ça m’intéresse vraiment», confie le paternel.

Par la suite, il y aura eu cette collaboration avec Nicolas Bastien, de Qualicode logiciel. En affaires depuis 25 ans, cette entreprise est la référence auprès des réseaux de santé publique et privé québécois pour les solutions informatiques innovantes et efficaces. D’ailleurs, son kiosque était tout juste à côté de celui de Softbiomed lors du Salon des ressources en soutien à domicile.

«On va faire partie du Réseau Santé à Domicile de Qualicode», a fièrement annoncé M. Bernier. Il s’agit d’un système d’échange de données pour tous les intervenants en soins à domicile. Solution privilégiée du réseau de la santé québécois, tant public que privé, c’est un moyen de communication qui se veut unique, sécuritaire et efficace.

Pour environ 60 dollars par mois, les gens pourront donc se procurer la fameuse tablette électronique intelligente, simple d’utilisation, et qui regroupe sur une seule page d’accueil les utilitaires les plus courants: appel en vidéotéléphonie, commande de repas, appel de service, télécommande simplifiée du téléviseur et alerte rouge, qui permet d’informer les personnes de l’entourage.

«Softbiomed place la technologie au service des aînés et aussi, et surtout, pour les proches qui veulent assurer la sécurité de leurs parents, communiquer avec eux visuellement, briser leur isolement et qui se sentent coupables de ne pouvoir les visiter plus souvent», précise le promoteur. «Si vous pensez qu’ils ont besoin d’assistance, qu’ils manquent de divertissement, ce sont des outils sans précédent. Fini les télécommandes compliquées. Un seul bouton (icône), une commande vocale et hop!, leur choix est fait», décrit M. Bernier.

L’année 2019 sera vraisemblablement celle du déploiement du produit ADel et les idées ne manquent pas chez Softbiomed pour développer d’autres solutions à partir de ses locaux situés au Novocis, dans le parc Micro Sciences, à Trois-Rivières.