Maude Duguay, son père Philippe, sa sœur Chloé et son frère Simon posant devant l’un des deux bâtiments commerciaux situés près du Costco.

Société immobilière Duguay: première expansion hors région

Trois-Rivières — Déjà propriétaire de 50 bâtisses commerciales à Trois-Rivières, la Société immobilière Duguay est en pleine expansion hors région avec l’acquisition toute fraîche de deux centres commerciaux à Beauport, Route du Président Kennedy, qui vient s’ajouter à une première transaction conclue plus tôt cette année à Lévis, sur le Boulevard des Chutes, pour des investissements de l’ordre de 15 millions de dollars.

Déjà, localement, l’entreprise familiale avait injecté quelque sept millions de dollars en moins de deux ans par l’acquisition d’une ancienne succursale de la Société des alcools du Québec, sur la rue Jacques-de-l’Abadie, et la construction de deux bâtiments commerciaux, près du Costco. Conséquence? Son parc immobilier s’est garni de 90 000 pieds carrés locatifs additionnels en 2018-2019.

«Pour accélérer notre développement, il fallait sortir de la ville», a confié au Nouvelliste le président, Philippe Duguay, qui est accompagné de ses enfants, Maude, Chloé et Simon dans cette aventure initiée il y a une trentaine d’années.

Fait intéressant à signaler, le restaurant Banh Thaï, déjà présent dans deux des installations trifluviennes de la Société immobilière Duguay, a choisi d’occuper le dernier local disponible à Lévis pour y ouvrir un troisième commerce.

Par ailleurs, la famille Duguay est particulièrement fière de voir que ses deux nouveaux bâtiments sur la rue Marion, à Trois-Rivières, soient occupés par des nouvelles bannières. «C’est loué à 100 % et on est tous allé les chercher», souligne Maude Duguay.

Et dans l’ancienne SAQ de la rue Jacques-de-l’Abadie, on y retrouve six nouveaux locataires. Même dans l’ancien Vidéotron du boulevard des Récollets, on y retrouve deux nouvelles bannières, Mr Puffs et Frank N Tea. Et une nouvelle entreprise prendra la place occupée actuellement par la SAQ du boulevard Jean XXIII. «Notre taux d’occupation global est de 98,5 %», se plaît-elle à annoncer.

La famille Duguay avoue être courtisée régulièrement par des fonds d’investissement, mais elle se fait un point d’honneur d’être propriétaire unique de son parc immobilier. «On est maître à 100 % de notre développement d’affaires», conclut-elle alors que son père n’exclut pas d’autres acquisitions potentielles dans différentes villes du Québec.