Le directeur général du CLD et de la MRC de Bécancour, Daniel Béliveau.

Semer pour récolter 86 M $

Par ses interventions réalisées auprès de 137 entreprises et promoteurs au cours de 2016, une année considérée comme charnière dans son histoire, le CLD de la MRC de Bécancour est d'avis que ses services et son accompagnement vont générer au bout du compte des investissements de 85,8 millions de dollars et permettre la création ou le maintien de 546 emplois.
Selon la présidente du conseil d'administration, Lucie Allard, le rapport annuel reflète bien le virage qu'a pris l'organisme au cours des deux dernières années. «L'accompagnement fait auprès des entrepreneurs est au coeur des interventions des employés. Il a permis à plusieurs entreprises ou promoteurs de favoriser leur développement d'affaires», a-t-elle soutenu lors de l'assemblée générale annuelle.
Par ses services offerts autant en soutien technique que financier, le CLD est intervenu dans cinq secteurs d'activités: l'agriculture, les commerces, le manufacturier, les services et le tourisme.  
«Les résultats obtenus en 2016 dépassent nos attentes compte tenu du contexte économique auquel nous avons été confrontés. Le CLD ne cesse d'innover et d'exceller pour offrir aux entreprises ou aux promoteurs un environnement propice pour leur développement d'affaires. Par nos interventions, nous avons créé de nombreuses opportunités, principalement en démarrage, en acquisition, en expansion, en consolidation et en relève d'entreprise, et ce, en collaboration avec l'ensemble des partenaires de la région», a renchéri le directeur général du CLD et de la MRC de Bécancour, Daniel Béliveau.
Principalement, le CLD est intervenu auprès de 89 entreprises ou promoteurs qui étaient à l'étape de démarrage, ce qui représente 58 % de la répartition du temps d'intervention. Le service de communication, l'accompagnement dans la rédaction du plan d'affaires, ainsi que les consultations sont les interventions les plus importantes auprès des entreprises ou des promoteurs.  
«Forte de mon expérience dans le développement de la région, l'enjeu principal pour la croissance de nos entreprises ou de nos promoteurs doit passer par un service d'accompagnement autant au niveau technique que financier. Nos nombreuses interventions auprès d'eux permettront à la région d'offrir une valeur ajoutée dans l'approche entrepreneuriale et favoriseront une croissance économique», croit Mme Allard.
Pour la prochaine année, celle-ci sera entourée de Jean-Guy Dubois, Yvan Béliveau, Carolyne Gagné, Philippe Gingras, Alain Jutras, Jacques Pepin, Richard Perron, et Guy St-Pierre au sein du conseil d'administration.