Luc Gauvin, consultant réglementé en immigration canadienne, a animé une séance d’information concernant le recrutement international chez Stratégie Carrière. Une quinzaine d’employeurs de la région ont participé à cette activité.

Séance d’information sur le recrutement international

Trois-Rivières — La pénurie de main-d’œuvre se fait de plus en plus sentir en Mauricie au point où des employeurs de la région se tournent désormais vers le recrutement international.

Afin d’aider des entreprises dans leurs démarches, Stratégie Carrière a tenu, jeudi, une séance d’information sur ce service. Luc Gauvin, consultant réglementé en immigration canadienne, s’est donc entretenu avec une quinzaine d’employeurs provenant de différents secteurs d’activité.

C’est devant la demande grandissante de la part des entreprises que l’organisme sans but lucratif a décidé de mettre sur pied cette conférence.

«Plusieurs fois par semaine, nous avons des employeurs qui nous contactent pour savoir si nous pouvons les aider dans leur recrutement. Avec la clientèle que nous avons ici, nous pouvons parfois combler leurs besoins. Malheureusement, il arrive aussi qu’il soit impossible pour nous de répondre à leurs demandes. Nous avons donc identifié un besoin à ce niveau-là et nous avons décidé de tenir une rencontre d’employeurs afin de les informer sur la possibilité d’aller recruter à l’international», souligne Luce Ricard, chef d’équipe du département immigration chez Stratégie Carrière.

Les participants ont donc été en mesure d’en apprendre davantage sur les différents programmes d’immigration, les étapes à suivre et les coûts.

«Chez ImmigrEmploi, nous prenons en charge l’ensemble du processus de recrutement et de sélections de travailleurs spécialisés. Depuis 2010, nous avons réalisé des missions de recrutement en Europe, en Afrique du Nord, en Afrique de l’Ouest et en Amérique du Nord (Mexique)», précise M. Gauvin.

Selon Marie-Josée Brassard, directrice générale chez Stratégie Carrière, le manque de main-d’œuvre est présent dans plusieurs domaines.

«La couture, les soudeurs, les machinistes et les préposés aux bénéficiaires sont des domaines pour lesquels nous recevons constamment des appels. Il y a vraiment une pénurie. C’est une main-d’œuvre que les entreprises ne réussissent plus à obtenir ici au Québec.»

Servir de pont

Possédant un département d’immigration depuis 2004, Stratégie Carrière désire servir de pont entre les entreprises de la Mauricie et les nouveaux arrivants.

«Nous sommes spécialisés pour aider les personnes immigrantes à se trouver un emploi ici en région. Nous sommes très présents au niveau des entreprises aussi. Entre autres, nous les aidons dans l’intégration des immigrants», ajoute-t-elle.

Pour l’entreprise Progi, qui œuvre dans le domaine des technologies de l’information, il s’agissait d’une belle occasion pour obtenir des renseignements.

«Nous sommes à la recherche de programmeurs et d’analystes fonctionnels. Ce n’est pas en pénurie, mais les emplois dans le domaine de l’information sont difficiles à pourvoir. Il y a une forte compétition et nous ne sommes pas situés dans les grands centres. Nous voulions donc nous informer si c’était quelque chose de réalisable pour nous d’aller chercher des candidats à l’international», explique Mylène Tremblay, conseillère en ressources humaines chez Progi.