Le fondateur de la Cabane à Sucre Chez Dany, Dany Néron.

Se sucrer le bec en milieu urbain... à l’année! [VIDÉO]

Trois-Rivières — Une cabane à sucre en milieu urbain: voilà le défi qu’a relevé avec succès le fondateur de La Cabane à Sucre Chez Dany, Dany Néron. Et non seulement peut-on se sucrer le bec sur la rue de la Sablière, à Trois-Rivières, tout près du Chemin Sainte-Marguerite, mais on peut le faire à l’année. Et depuis 25 ans, l’entreprise d’une cinquantaine d’employés rayonne à travers le monde avec des touristes provenant de 70 pays différents et des reportages en Australie, Chine, Allemagne, France et au Mexique.

D’ailleurs, tout récemment, la ministre du Tourisme du Québec, Caroline Proulx, a choisi cette véritable institution du secteur Pointe-du-Lac pour y faire l’annonce provinciale de sa grande tournée des régions qui s’amorcera le 22 février. En prime, la Cabane à Sucre Chez Dany vient de se voir remettre le Radisson Industrie touristique lors du 34e Gala Radisson de vendredi dernier.

De toute évidence, le p’tit gars de Chicoutimi est comme un poisson dans l’eau. Il faut dire qu’avant de se porter acquéreur du bâtiment en 1994, il avait travaillé pendant trois ans comme gérant d’une cabane à sucre de l’Île d’Orléans. «À l’Île, on manquait d’eau», se rappelle-t-il. D’où sa vision d’avoir une cabane à sucre qui serait dotée de tous les services municipaux.

Se sentant d’attaque pour lancer un établissement qui lui ressemblerait, c’est ainsi qu’il aura été séduit par la localisation stratégique de ce site d’une ancienne cabane qui s’y trouvait depuis 1935. En prenant possession de la bâtisse actuelle qui fut construite en 1990, il savait que son offre serait facilement accessible pour les autobus de touristes de passage entre Montréal et Québec par l’autoroute 40.

La preuve? Dès le départ, quelque 190 autobus firent escale dans la petite cabane de 140 places, «un achalandage dépassant toutes les espérances», avoue M. Néron. Un quart de siècle plus tard, La Cabane à Sucre Chez Dany, avec ses 300 places, reçoit annuellement 2100 autobus alors que dans ses rêves les plus fous, il en souhaitait 1000 par année.

«Ces 10 000 visiteurs en une seule année confirmèrent le vif intérêt pour le nouveau produit touristique. Ayant reçu nos premiers clients en 1995, cela marqua le début de la belle et grande aventure de la Cabane à Sucre Chez Dany, aujourd’hui la plus visitée au Québec par la clientèle touristique internationale, rien de moins», affirme-t-il fièrement.

D’ailleurs, dès sa première année d’opération, il s’attaqua au marché allemand, une clientèle qu’il connaissait déjà bien. Une clause de non-concurrence l’empêchait de démarcher la clientèle de la France, la plus populaire à ce moment. Or, ses résultats sont d’autant plus impressionnants qu’il a toujours privilégié les déplacements personnels vers les clients potentiels, au lieu de participer à des salons touristiques, ce qui est une approche relativement récente dans son cas. Il se charge ainsi lui-même des ventes, alors qu’il se rend partout sur la planète pour conclure des ententes avec les différents grossistes.

La Cabane à Sucre Chez Dany a donc pour objectif de faire découvrir l’une des plus vieilles traditions québécoises. On y retrouve une boutique de souvenirs et de produits de l’érable, des panneaux d’interprétation, en collaboration avec le Musée POP, et de la dégustation de tire sur la neige à l’extérieur, même en juillet! Les repas sont constitués, entre autres, de soupe aux pois, d’oeufs, de jambon, d’oreilles de crisse, de fèves au lard, de crêpes au sirop d’érable et de patates. Le tout est complété par du caribou, une boisson alcoolisée typiquement québécoise.

Les clients apprécient l’animation et la danse folklorique, qui font sa renommée. Véritable figure de proue de l’entreprise, Dany Néron se fait un devoir d’accueillir chaleureusement pratiquement tous les groupes qui viennent à sa cabane. «Il ne peut y avoir plus personnalisé comme service», fait-il remarquer.

L’année 2019 marque ainsi le 25e anniversaire de la Cabane à Sucre Chez Dany. La mission de l’entreprise? Offrir une expérience authentique d’un repas typique d’une cabane à sucre québécoise à une clientèle touristique internationale. Et en 2017, un investissement de 600 000 dollars a permis d’agrandir les lieux. Si de novembre à la fin février, son espace de restauration est disponible pour les réservations de groupes, c’est ouvert sept jours sur sept de mars à la fin octobre.

«Pour la quasi-totalité d’entre eux, c’est extrêmement exotique. Ce sera également l’unique moment de leur vie, pour la plupart, où ils auront l’occasion de mettre les pieds dans une cabane à sucre. Notre équipe s’assure que leur visite soit très spéciale et surtout très festive. Elle restera ainsi gravée à jamais dans leurs souvenirs», explique-t-il.

La recette de son succès? «Accueil, bouffe, ambiance, et ne jamais changer la qualité», conclut M. Néron.

La Cabane à sucre Chez Dany en chiffres

1994
Année de fondation

300
Places

2100
Autobus par année