De gauche à droite: Jean-Luc Bellemare (président du Groupe Bellemare et coprésident de GROUPÉ), Alexandre Ollive (directeur général de GROUPÉ), Mario De Tilly (directeur général d’IDE Trois-Rivières), Denis Gagnon (directeur des ventes et du développement de Groupe Somavrac), Gaétan Boivin (président et directeur général du port de Trois-Rivières), David Berthelot (coordonnateur du développement au port de Trois-Rivières), Michel Miron (vice-président des opérations de Logistec Arrimage) et Pier-Yves Bastien (vice-président de Transport Chainé).

Se positionner à l’international

(Trois-Rivières) Afin de faire découvrir les atouts de la région en matière de capacité de transport au reste de l’Amérique du Nord et pour développer de nouveaux marchés, une délégation d’entreprises mauriciennes se rendra à Houston à la mi-octobre.

Les cinq entreprises participantes sont Groupe Bellemare, Groupe Somavrac, Transport Chainé, Logistec Arrimage et l’Administration portuaire de Trois-Rivières. Cependant, elles utiliseront un seul kiosque lors du Breakbulk Americas, la plus grande foire professionnelle de cargaisons générales et hors-normes en Amérique qui se tient du 17 au 19 octobre. Le partage des coûts de participation facilite la présence de ces entreprises et leur permet de développer de nouvelles relations d’affaires.

«Dans les dernières années, je me suis aperçu que souvent sur les cartes il est possible de retrouver Halifax, Montréal, Toronto et Vancouver. Il y a deux joueurs absents sur ces cartes, Bécancour et Trois-Rivières. Je crois que la région a tout ce qu’il faut pour réussir. Évidemment l’événement de Breakbulk est la plateforme nord-américaine sur laquelle il faut se positionner. Nous avons besoin de développer nos marchés et d’afficher la Mauricie et la Rive-Sud comme une plateforme de transport d’excellence et de haut niveau. Nous allons ensemble créer des liens d’affaires et positionner la région auprès des grands leaders mondiaux du secteur», précise Jean-Luc Bellemare, président de Groupe Bellemare et coprésident de GROUPÉ.

L’objectif du regroupement d’entreprises est de faire la promotion de la Mauricie et de Bécancour en termes de transport et d’infrastructures portuaires à l’international. Pour y arriver, une image de marque a été conçue. Il s’agit de Port 3R: The Easy Gateway. Elle met en lumière l’intégration des réseaux routiers, ferroviaires et maritimes disponibles dans la région.

«Il était important pour nous de faire ressortir Trois-Rivières, mais aussi le port. Dans des événements comme celui-ci, la porte d’entrée c’est vraiment les ports. Le 3R signifie également road, rail et river. Nous avons aussi créé une page Internet qui va permettre aux personnes sur place de pouvoir accéder aux sites des différentes entreprises», indique Alexandre Ollive, directeur général de GROUPÉ.

Selon GROUPÉ, qui regroupe des gens d’affaires de la région afin de contribuer à la diversification et au développement économique, les entreprises membres de GROUPÉ dans le secteur du transport et de la logistique ont connu une croissance du chiffre d’affaires de 41 % en 5 ans en plus de créer 220 nouveaux emplois.

«L’industrie du transport est en effervescence dans la région. La Mauricie et la Rive-Sud disposent d’infrastructures de transport incomparables au Québec. Le port et l’aéroport de Trois-Rivières sont capables de recevoir de gros porteurs, il y a aussi des axes autoroutiers nord-sud (autoroute 55) et est-ouest (autoroute 40) ainsi que des lignes ferroviaires. Elle peut aussi compter sur les services de transporteurs spécialisés de classe mondiale de même que sur les infrastructures du parc industriel et portuaire de Bécancour. La région a donc le potentiel de devenir une plateforme multimodale de transport majeure sur le marché de l’est de l’Amérique du Nord», ajoute-t-il.

Le Breakbulk de Houston réunit plus de 400 exposants et attire plus de 6000 visiteurs chaque année.