Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
On voit sur la photo une famille du Marco arrivée à Shawinigan en octobre 2019. Les parents Nadia Morade et Adil Achabou sont accompagnés de leurs deux filles, Jana et Saja.
On voit sur la photo une famille du Marco arrivée à Shawinigan en octobre 2019. Les parents Nadia Morade et Adil Achabou sont accompagnés de leurs deux filles, Jana et Saja.

SANA de Shawinigan: 612 063 $ pour l’accompagnement et l’intégration des nouveaux arrivants

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Shawinigan — Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan pourra compter sur un appui financier de 612 063 $, pour une période de 36 mois, du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) dans le but de réaliser différents volets du Programme d’accompagnement et de soutien à l’intégration (PASI).

«Cette aide financière du MIFI nous a permis d’embaucher deux nouvelles personnes dédiées à des clientèles spécifiques, ce qui vient augmenter la diversité et la qualité de nos services. Ce sont des ajouts importants pour nous puisque ça nous permet de mieux répondre aux besoins des nouveaux arrivants sur le territoire de la ville de Shawinigan», souligne Marie-Claude Brûlé, directrice générale du SANA de Shawinigan.

Une personne-ressource sera dédiée à l’accueil des nouveaux arrivants afin d’offrir des services personnalisés d’installation et de régionalisation à plus d’une centaine de personnes par année.

L’aide financière permettra aussi d’avoir une personne-ressource dédiée uniquement aux familles et à la mise en place des ateliers Espace-parents, qui ont pour but «de guider et d’aider les nouveaux arrivants à s’épanouir dans leurs rôles de parents dans un contexte d’immigration».

Ces ateliers leur permettront, entre autres, de mieux comprendre le système scolaire, le système politique ou encore de découvrir les différents organismes qui offrent des services pour les familles.

L’argent permettra également au SANA de Shawinigan de réaliser des activités culturelles afin de créer des liens entre les nouveaux arrivants et la culture locale tels que des activités à la cabane à sucre ou dans un centre de glisse, en plus d’une activité par mois de réseautage et d’échanges.

Lancé en février 2020, le PASI est destiné à favoriser la pleine participation, en français, des personnes immigrantes à la vie collective dans leur processus d’installation et d’intégration en leur offrant, entre autres, un service d’accompagnement personnalisé.

«Le Programme d’accompagnement et de soutien à l’intégration traduit bien la vision et les mesures prises par notre ministère pour mieux accueillir et mieux intégrer, en français, les personnes immigrantes dans le but de favoriser leur établissement durable au Québec ainsi que leur pleine participation», a souligné Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.