La saison de pêche va s’étendre jusqu’au 13 octobre sur le réservoir Gouin.
La saison de pêche va s’étendre jusqu’au 13 octobre sur le réservoir Gouin.

Saison de pêche prolongée au réservoir Gouin

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
LA TUQUE — À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Les amateurs de pêche pourront se consacrer à leur passe-temps plus longtemps sur le réservoir Gouin en 2020. La pêche sera autorisée jusqu’à l’Action de grâce cette année. On espère, entre autres, que ce prolongement va aider les pourvoyeurs à combler le manque à gagner du début de saison.

«La pêche va être prolongée jusqu’au 13 octobre», confirme Frédéric Noël, directeur général de la Corporation de gestion du réservoir Gouin.

«Il y a eu une bonne diminution en mai et en juin, avoue-t-il. La plupart des pourvoiries ont eu de la misère avec les mesures sanitaires, les craintes, etc. Par contre, à partir de la mi-juin la saison a bien repris et il y en a même certains qui ont eu des augmentations de clients.»

Le directeur général de la Corporation de gestion du réservoir Gouin estime que les semaines de pêche supplémentaires vont permettre aux pourvoyeurs de continuer d’attirer des clients dans le secteur.

«Les gens ne pouvaient pas venir pêcher le jour et aller à la chasse le soir. Cette année, ça va être quelque chose de possible. C’est autant pour les pourvoyeurs que les villégiateurs», note M. Noël.

Il faut toutefois dire que la décision du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec est applicable uniquement pour la saison 2020.

«Toute la règlementation demeure la même. Elle est disponible sur le site Web du ministère», indique Frédéric Noël.

Ce dernier assure que la pêche est encore bonne à ces dates, mais qu’elle est un peu plus difficile. Il conseille d’ailleurs de faire appel aux pourvoyeurs qui connaissent bien le terrain afin de maximiser les chances. On compte plus d’une vingtaine de pourvoyeurs sur le réservoir. Le doré jaune et le brochet sont les espèces les plus pêchées dans le secteur.

«C’est une pêche un peu différente, mais il peut y avoir de très belles pêches à l’automne», note-t-il.