SADC du Haut Saint-Maurice: nouveau programme d’aide aux entrepreneurs

La Tuque — Le gouvernement Trudeau a annoncé récemment une somme supplémentaire de 287 millions de dollars dédiée aux 67 SADC et Centres d’aide aux entreprises du Québec et aux 268 organisations de tout le pays. La SADC du Haut Saint-Maurice ajoutera sous peu un nouveau programme d’aide financière pour les entreprises du territoire de la Haute-Mauricie qui n’auraient pu bénéficier des premières mesures annoncées.

«Les PME sont le moteur de l’économie des milieux ruraux au Québec. Grâce à cette contribution financière du gouvernement fédéral, nous pourrons poursuivre notre travail avec l’agilité et la rapidité de livraison qui font notre marque de commerce, pour aider les entrepreneurs à assurer leur stabilité et à préparer la relance», a indiqué Daniel Dumas, président du Réseau des SADC et CAE.

On a également fait savoir que des discussions étaient en cours avec les représentants du gouvernement afin d’assurer la livraison rapide de cette aide financière.

En plus de ce futur programme, la SADC du Haut Saint-Maurice est déjà impliquée dans le milieu latuquois. Dès les premiers jours de la crise, un moratoire de trois mois sur le paiement du capital et des intérêts des prêts contractés envers la SADC a été offert à l’ensemble des clients qui en ressentaient le besoin.

«En ces temps d’incertitude, le conseil d’administration de la SADC du Haut Saint-Maurice tenait à agir rapidement afin de rassurer ses clients. Nous sommes conscients que nos entrepreneurs doivent respecter plusieurs engagements financiers et c’est pourquoi nous voulions leur offrir un souci de moins durant cette crise», mentionne Tommy Déziel, directeur général.

La SADC contribue également financièrement au service de livraison local mis sur pied par la Chambre de commerce et d’industrie du Haut Saint-Maurice.

«Cet important projet collectif favorise l’achat local, une valeur très importante aux yeux de notre équipe», insiste M. Déziel.

Les conseillers de la SADC offrent également à l’ensemble des entrepreneurs du territoire un éventail d’accompagnements individuels et personnalisés.

«Nous offrons de l’accompagnement au niveau de la gestion financière et marketing, deux éléments capitaux à la crise que vivent nos entrepreneurs.»

«D’ici à ce qu’on obtienne davantage d’informations concernant le nouveau programme, nous continuons d’être à l’écoute de leurs besoins et nous sommes impatients de dévoiler les détails des aides supplémentaires dont pourront bénéficier les entrepreneurs de notre territoire afin de soutenir leur stabilité et d’assurer leur continuité», a conclu le directeur général.