Karine Langlais est la coordonnatrice du projet En route vers la carboneutralité.

SADC de Maskinongé: un appui pour aller plus loin

LOUISEVILLE — La réception d’une subvention de 227 400 $ permettra à la SADC de la MRC de Maskinongé de pousser plus loin son projet En route vers la carboneutralité.

La Fédération canadienne des municipalités est l’organisme qui remet cette subvention. L’argent servira à travailler avec les municipalités afin de les aider à atteindre leurs cibles en matière de réduction des émissions de carbone.

Ce projet lancé il y a deux ans vise à mobiliser les citoyens afin de les impliquer dans la lutte aux changements climatiques. Le projet s’adresse aux citoyens, entrepreneurs, aux agriculteurs, mais aussi aux administrations municipales qui peuvent accomplir certains gestes en ce sens.

«La subvention va nous permettre de donner plus de temps en accompagnement aux municipalités. C’est une immense opportunité de développer le projet de carboneutralité. Il va bien depuis deux ans, mais la subvention permet de l’amener à un niveau plus grand pour permettre aux gens de connaître le projet», mentionne Karine Langlais, coordonnatrice du projet En route vers la carboneutralité.

L’idée est d’amener les autorités municipales à réfléchir aux possibles avenues qui se présentent pour diminuer la production de gaz à effet de serre. Le remplacement d’équipements à essence par des appareils électriques et une meilleure gestion de l’énergie des bâtiments font partie des options à envisager. Les municipalités peuvent aussi y aller d’actions qui s’adressent directement à leur population.

«Une Municipalité peut offrir des composteurs, donne comme exemple Mme Langlais. Ce sont des initiatives qui peuvent avoir une influence sur leur communauté. Les municipalités peuvent être des leaders», souligne la coordonnatrice.

La SADC utilise le programme fédéral Partenaires dans la protection du climat. Ce programme s’attarde entre autres à dresser le bilan des gaz à effet de serre des municipalités, à déterminer des objectifs de réduction et à mettre en place un plan d’action.

L’arrivée de cette subvention entraînera la réalisation d’une étude sur la captation de carbone des forêts et des milieux humides. Cette étude sera réalisée en septembre par des étudiants des universités Laval et de Sherbrooke. Le but est de miser sur des pistes de solution afin d’augmenter le potentiel de captation.

De plus, un chargé de projet vient de faire son entrée à la SADC de la MRC de Maskinongé Pascal Baril-Sabourin accompagne 15 familles de la MRC afin qu’elles réduisent leur production de déchets. Diminuer le suremballage, réparer des articles au lieu de les jeter et choisir des objets qui se réparent et qui sont plus durables sont des façons d’y parvenir.

La SADC a toujours l’objectif que la MRC de Maskinongé atteigne la carboneutralité d’ici 2023.