L’un des quatre propriétaires du Resto-Bar Le Brasier 1908, Yves Beaudoin, n’est pas peu fier de sa verrière-terrasse.

Resto-Bar Le Brasier 1908: 75 000 clients plus tard...

Trois-Rivières — Le 22 juin 2019 marque le premier anniversaire du Resto-Bar Le Brasier 1908 de l’Hôtel Delta par Marriott. Exactement 111 ans après l’incendie qui a touché l’âme et l’histoire des Trifluviens, Le Brasier continue de faire parler de lui en se classant bon premier au Canada selon les données récentes du Guest Satisfaction Survey de Marriott.

Préconisant les valeurs familiales des quatre propriétaires, Pierre-Jean, Philippe et Yves Beaudoin ainsi que Sylvie Morin, Le Brasier 1908 propose une expérience adaptée aux clientèles de toutes les générations. L’ambiance ainsi que les plats offerts ont été savourés par 75 000 clients depuis un an.

«La clientèle apprécie particulièrement la flexibilité pour accueillir les groupes de toute taille avec ses deux salons privés, sa magnifique verrière-terrasse, son bar central et une salle à manger de 200 places. L’autre élément distinctif du Brasier, c’est l’expérience culinaire», explique M. Beaudoin, visiblement fier de ce concept de cuisine ouverte. «J’ai puisé mon inspiration du soul-food, une cuisine traditionnelle du sud des États-Unis avec une touche très québécoise», renchérit Pierre-Jean Beaudoin, copropriétaire et chef cuisinier.

Cet esprit de famille se transpose chez les 40 employés du Brasier où une structure égalitaire a été instaurée.

«Tous les serveurs ont accepté de partager une partie de leur pourboire avec tous leurs collègues qui contribuent au service. Il s’agit d’une valeur importante pour nous comme chaque fonction est essentielle à l’expérience du client», souligne Philippe Beaudoin, copro- priétaire et directeur de la restauration.

Fait à noter, le stationnement souterrain du Delta Hôtel Trois-Rivières par Marriott est offert gratuitement à la clientèle du Brasier.

«C’est le premier restaurant indépendant en Mauricie à avoir fait l’acquisition d’un solu-robot dont la fonction est de faire une gestion optimale et écologique des déchets alimentaires», a conclu Yves Beaudoin.