André Nadeau, vice-président construction du Groupe les Bâtisseurs, et Yves Boivin, directeur général de la résidence de Louiseville et directeur régional pour l’entreprise.

Résidence les Bâtisseurs: ouverture de la phase 2 dans un an

LOUISEVILLE — Si tout va bien dans son calendrier de construction, le Groupe les Bâtisseurs va ouvrir le nouveau pavillon de sa résidence pour retraités de Louiseville dès l’automne 2019.

Après avoir investi 10 millions en 2014 afin d’ériger la première phase de sa résidence, voilà que la compagnie ajoute plus de sept millions de dollars dans l’ajout d’une bâtisse d’une superficie de 52 000 pieds carrés répartie sur quatre étages. La deuxième phase abritera 54 unités de logements pour les personnes retraitées autonomes et semi-autonomes et près de 30 unités de soins pour les personnes en perte progressive d’autonomie.

Selon André Nadeau, vice-président construction des Bâtisseurs, le succès de la première phase guide naturellement l’entreprise à lancer cet agrandissement.

«Notre plan d’affaires était d’avoir une phase 2. La phase 1 est remplie, on est prêt pour une phase additionnelle. Il y a une demande pour Louiseville, le marché est intéressant et on prévoit que la phase 2 sera remplie entre 18 et 24 mois», raconte M. Nadeau, présent mardi à Louiseville pour le lancement officiel du chantier de construction.

Le plan d’affaires des Bâtisseurs à Louiseville prévoit même une troisième phase. Celle-ci, si elle se réalise, devrait voir le jour d’ici trois à cinq ans. Mais auparavant, l’entreprise va s’occuper de la phase 2, une étape qui ne semble nullement inquiéter la direction.

«La réponse des résidents est enthousiaste par la qualité du produit que l’on offre. Nous avons 97 unités dans la phase 1 et on est complet. Et pour la phase 2, j’ai déjà une liste d’attente à la hauteur de pratiquement 10 % sans même l’avoir annoncé. Parce qu’on était plein (dans la phase 1), les gens qui se sont montrés intéressés demandaient: «Pouvez-vous nous mettre sur une liste d’attente?» C’est ce qu’on a fait», raconte Yves Boivin, directeur général de la résidence de Louiseville et directeur régional pour les Bâtisseurs.

La phase 2 inclut la construction d’une piscine intérieure et d’un spa. Une terrasse extérieure surplombera la piscine, alors que des bacs pour l’horticulture et des balançoires agrémenteront les lieux.

La qualité du produit est un élément sur lequel M. Boivin insiste lorsqu’il parle de cette résidence pour aînés.

«Une piscine intérieure pour nos résidents, ça n’existe pas à Louiseville présentement. Je pense que ce groupe d’âge est rendu à avoir une qualité de vie dans un milieu de vie agréable et surtout très confortable avec plusieurs services. Nous proposons ce que la clientèle recherche.»

Près de 20 millions de dollars seront investis par les Bâtisseurs en un peu plus de quatre ans à Louiseville. L’ajout d’un pavillon fera passer le nombre d’employés de 27 à près de 40.

Toutes ces annonces sont accueillies avec joie par le maire de Louiseville, Yvon Deshaies.

«Ça nous manquait, une résidence comme celle-là. Avant, les gens nous quittaient pour Trois-Rivières. Aujourd’hui, des gens disent qu’ils veulent revenir ici! C’est agréable d’entendre ça.»

Le prix de location d’un logement pour personne autonome ou semi-autonome varie de 1800 $ à 2100 $ par mois. Ce montant inclut un repas par jour et l’ensemble des services, y compris la téléphonie et Internet.

Cet investissement confirmé à Louiseville est la deuxième nouvelle en importance à être annoncée par les Bâtisseurs en moins d’un mois en Mauricie. À la mi-novembre, la compagnie inaugurait sa résidence de La Tuque, un projet de plus de 14 millions de dollars.