Résidence Le Béli: déjà une phase 2

Au terme d'un investissement de 13 millions de dollars qui a permis la création d'une vingtaine d'emplois, le Groupe Beaumier a procédé jeudi à l'inauguration officielle de la résidence Le Béli à Saint-Tite. Et le ruban n'était même pas encore coupé que déjà, le promoteur évoquait le lancement prochain d'une seconde phase.
Il faut dire que cette première étape se veut concluante avec un taux d'occupation de plus de 70 %. En effet, en deux mois seulement, pas moins de 62 des 86 appartements pour personnes autonomes ont trouvé preneur. À cela viendront bientôt s'ajouter 19 chambres pour personnes en perte d'autonomie physique.
«Ce fut tout un rodéo de faire ça», a lancé la directrice exécutive, Élizabeth D. Beaumier, visiblement heureuse d'avoir pu accueillir le premier résident, à peine huit mois après la première pelletée de terre effectuée en octobre 2016.
Situé au coeur de la municipalité, sur l'ancien terrain de baseball, ce grand complexe d'habitation pour personnes âgées de 65 ans et plus vise à offrir un lieu sécuritaire et de qualité aux résidents en leur assurant des soins de santé adéquats. Une équipe a été formée pour répondre à des critères élevés de performance quant à la satisfaction de la clientèle.
«Nous avons développé un concept basé sur l'esprit de famille. Dans ce sens, nous privilégions une valeur fondamentale, soit le respect. Ceci nous permet d'avoir une ambiance de travail et de vie des plus agréables. De plus, les résidents peuvent se sentir en confiance puisqu'ils sont assurés de la confidentialité et du professionnalisme des employés», a-t-elle expliqué lors de la cérémonie.
Celle-ci a raconté comment le projet avait vu le jour, soit à partir d'une proposition du maire André Léveillé qui s'était montré impressionné par Le Havre du Faubourg, à Nicolet, également propriété du Groupe Beaumier. Notons que l'entreprise de Mario Beaumier exploitait déjà le supermarché Metro à Saint-Tite.
«C'était un grand besoin à Saint-Tite et dans la MRC de Mékinac», a-t-il témoigné, faisant référence à des études démographiques et une consultation où plus de 60 % des répondants disaient souhaiter une résidence de luxe avec des services de qualité. 
C'est en mars 2013 que le premier magistrat avait rencontré le Groupe Beaumier. Trois ans plus tard, le promoteur visitait différents sites dans la municipalité. Résultat? Le Béli est maintenant ouvert et la phase 2 s'en vient avec «plus de 30 appartements», a laissé échapper le maire Léveillé. 
Mais au premier étage de la bâtisse actuelle, on retrouvera donc un secteur de 19 chambres pour personnes en perte d'autonomie physique. Dans cette section, un service personnalisé sera offert à chaque résident afin de les aider dans leurs activités de la vie quotidienne (se laver, se nourrir, etc.) ainsi que dans leurs activités de la vie domestique (distribution de médicaments, entretien ménager, transport, budgets, courses, etc.). Des spécialistes de la santé viendront régulièrement pour veiller à ce que le suivi de santé soit parfaitement appliqué.
Sur le même étage se trouvent aussi les principaux espaces communs tels que le gymnase, la piscine, l'entrée principale, l'administration, les casiers postaux, la grande salle communautaire, le cinéma, la chapelle, le bistro nommé Saloon, l'espace billard, le salon des loisirs et le salon de coiffure l'EmBéli.
«Toutes ces aires communes sont disponibles pour nos résidents, leurs familles et nos employés. De plus, notre technicienne en loisirs planifie des calendriers d'activités afin de favoriser une atmosphère agréable tout en conservant les acquis cognitifs et physiques de nos aînés. Celle-ci possède une expertise en kinésiologie, ce qui lui permet d'approfondir les techniques reliées aux activités physiques», précise Mme Beaumier.
Concernant les deuxième et troisième étages, des appartements de 400 à 934 pieds carrés sont disponibles pour répondre à des besoins différents. On retrouve donc des studios, des 3 1/2 (une chambre fermée) et des 4 1/2 (deux chambres fermées) de diverses dimensions, «ce qui permet d'offrir des prix pour tous les budgets». 
«Tous les appartements ont un balcon et une grande fenestration. Une caractéristique importante qui ajoute à la qualité de la construction est le chauffage par les planchers pour la totalité de la résidence. Cet ajout procure une sécurité à nos résidents puisque ça diminue les risques de brûlure et de blessure tout en procurant une chaleur beaucoup plus uniforme et très agréable», décrit-elle.
Dès maintenant, les gens peuvent visiter et réserver un appartement en rencontrant l'agente de location qui est disponible cinq jours par semaine et sur rendez-vous les soirs et les fins de semaine. Les services détaillés, des plans, des photos et des nouvelles sont disponibles en tout temps sur le site Internet du Béli au www.residencelebeli.com. Et concernant les unités de soins, on peut s'adresser à l'agente de location d'ici à ce que les unités soient opérationnelles. Elle pourra informer les gens des échéanciers et des détails pour ces services.