Le directeur des communications et des relations publiques du Groupe Rémabec, Pierre-Olivier Lussier, a fait une présentation complète de l'entreprise.

Rémabec présente son projet immobilier

Les dirigeants de Rémabec ont présenté, lundi soir, leur projet immobilier pour le secteur de Parent, en Haute-Mauricie, lors d'une consultation publique organisée par la Ville de La Tuque. L'entreprise veut construire un complexe de plusieurs dizaines de chambres pour ses travailleurs.
Le projet d'hébergement comprend une centaine de chambres. On parle d'un établissement de type motel avec des chambres accessibles par des corridors intérieurs avec une cafétéria et des espaces communs.
«Ce serait un espace réservé exclusivement aux travailleurs d'Arbec usine de Parent», a souligné Pierre-Olivier Lussier, directeur des communications et des relations publiques pour Rémabec.
Le projet a été bien reçu selon la conseillère municipale du secteur. Toutefois, la quarantaine de résidents présents ont soulevé certaines inquiétudes. Ils ont notamment questionné l'entreprise sur l'embauche de la main-d'oeuvre locale.
L'entreprise s'est montrée compréhensive vis-à-vis les préoccupations des résidents et elle a d'ailleurs confirmé son ouverture aux candidatures des gens de Parent.
«On aurait aimé que ce soit des blocs appartements, parce que le but c'est que les familles viennent s'installer à Parent pour l'école et les services. Par contre, on est très conscient que c'est plus dispendieux qu'une résidence. Alors on souhaite que les gens qui vont venir travailler ici s'installent à Parent», a commenté Mme Lachapelle.
«Il faut aussi sensibiliser les gens de l'extérieur pour qu'ils dépensent dans les commerces de Parent, que ce soit pour les lunchs ou l'essence. Ce serait agréable qu'ils laissent un peu d'argent à Parent», a-t-elle ajouté.
Si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient avoir lieu en 2016. Il y aura tenue de registre le 6 juillet au bureau municipal de Parent. Un total de 12 signatures sera nécessaire pour forcer l'organisation d'un référendum.
Usine de plusieurs de dollars?
Les rumeurs vont bon train concernant un projet de plusieurs millions de dollars pour une usine d'huile pyrolythique fabriquée à partir des résidus forestiers de l'usine de Parent.
D'ailleurs, une annonce pourrait être faite avant la fin du mois. Personne n'a voulu confirmer ni infirmer la nouvelle, mardi.
«Les gens ici en parlent, parce qu'ils en ont entendu parler, mais rien n'a été annoncé officiellement», a mentionné la conseillère municipale, Sylvie Lachapelle.
Rémabec qui serait impliqué dans ce projet d'importance pour la communauté de Parent a aussi refusé de confirmer la nouvelle.