Claude Villemure quittera prochainement la présidence du Regroupement des gens d’affaires de Shawinigan.
Claude Villemure quittera prochainement la présidence du Regroupement des gens d’affaires de Shawinigan.

Regroupement des gens d’affaires de Shawinigan: Claude Villemure quitte la présidence

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Essoufflé par le tourbillon dans lequel il a été entraîné par la pandémie de COVID-19, Claude Villemure a décidé qu’il était temps pour lui de quitter la présidence du Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan.

Le principal intéressé indique qu’il tirera officiellement sa révérence après la tenue de la prochaine assemblée générale annuelle, qui devrait avoir lieu au courant de l’automne. Celui qui a passé un an et demi à la tête du regroupement indique qu’il travaille présentement sur de nouveaux projets et qu’il n’a donc tout simplement plus le temps pour cette implication bénévole. La tâche colossale qu’a représentée la mise en place de mesures afin de relancer la vie économique shawiniganaise après le confinement, dont l’aménagement de terrasses élargies au centre-ville ainsi qu’au carré Willow, l’a notamment motivé à prendre sa décision. De plus, l’annulation de projets et d’activités, dont le Festival de musique de rue, en raison de la situation actuelle l’a également profondément déçu.

«On avait trouvé tous les artistes. Tout était fait. Combien d’heures crois-tu qu’on avait mis là-dedans? Il y a également l’aide qu’on a donnée aux entreprises en raison de la COVID. Il y a eu beaucoup d’heures pour peu de résultats. Je trouve ça très malheureux», laisse-t-il tomber.

N’étant pas le genre d’homme à se contenter d’une seule implication professionnelle, le propriétaire de Caméléon solutions intégrées ne compte évidemment pas se limiter à la gestion de l’entreprise qui offre des services d’imprimerie, de graphisme, de conception de sites internet et de marketing. À compter de ce mercredi, il sera notamment chroniqueur une fois par semaine à l’émission En direct, diffusée sur les ondes de la Première chaîne de Radio-Canada. Il confie qu’il planche également sur un projet, qu’il qualifie d’important, en collaboration avec l’administration municipale shawiniganaise.

Lorsqu’il a informé le maire de Shawinigan, Michel Angers, de sa décision, M. Villemure lui a fait part d’observations, qui selon lui, constituent des pistes qui permettraient au Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan (RGACVS) d’être plus efficace dans ses efforts pour dynamiser la vie économique de la ville.

Il considère entre autres que le RGACVS ne peut plus continuer à fonctionner uniquement avec des bénévoles. Il croit qu’au moins une personne devrait être embauchée afin d’assurer une permanence.

«Ça ne fonctionne pas comme ça. Ce printemps, j’ai travaillé avec Gena [Déziel, directrice générale] de Trois-Rivières Centre. J’ai mis autant de temps qu’elle, mais bénévolement. J’ai même négligé ma propre entreprise», mentionne-t-il.