Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La ministre Andrée Laforest
La ministre Andrée Laforest

Regroupement de cinq offices d’habitation au Centre-du-Québec

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Nicolet — La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé que cinq offices d’habitation (OH) dans la région du Centre-du-Québec s’étaient regroupés afin de mieux combler les besoins des citoyens en matière de logement social.

En effet, depuis le 1er janvier 2021, l’Office d’habitation de Nicolet-Yamaska est désormais responsable de la gestion de 189 logements sociaux et offre des services dans cinq municipalités de la MRC de Nicolet-Yamaska. La Société d’habitation du Québec (SHQ) et ses partenaires ont offert leur soutien dans les différentes étapes de l’implantation de cet OH.

Cette démarche structurante s’inscrit dans la volonté du gouvernement du Québec d’améliorer les services offerts aux locataires de logements sociaux. De cette façon, la gestion des logements disponibles ou à redistribuer est optimisée, dit-on, puisque les ressources sont mises en commun, et ce, au bénéfice des Québécois à plus faible revenu.

Au 1er janvier 2021, pour l’ensemble du Québec, ce sont six nouveaux OH, issus du regroupement de 28 OH, qui ont été créés. Ces regroupements, qui consolident les activités et expertises présentes sur un territoire donné, s’ajoutent aux 75 réalisés au cours des trois dernières années, ce qui porte le nombre total d’OH à 158, comparativement à 538 en 2017 - soit une diminution de 71 % du nombre d’OH au Québec. Les efforts de restructuration se poursuivent.

«En tant que ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, mon objectif est toujours de favoriser de meilleurs services pour les locataires, dont ceux résidant dans des HLM. Cette annonce démontre les actions concrètes que nous accomplissons pour améliorer l’accessibilité à un logement social. De tels regroupements, comme celui annoncé pour le Centre-du-Québec, permettent notamment de simplifier les démarches des Québécois à la recherche d’un logement. L’objectif premier est de faire plus et de faire mieux pour répondre aux besoins en habitation dans nos régions», a commenté la ministre Laforest.

«Je salue cette initiative qui amènera une nouvelle dynamique au chapitre du logement social dans la région du Centre-du-Québec. Non seulement les acteurs impliqués y trouveront une voix plus forte pour accomplir efficacement leur mission, mais surtout, les citoyens profiteront d’une aide mieux adaptée à leurs attentes», a renchéri le ministre régional, André Lamontagne.

Selon le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, c’est un élan bénéfique qui est donné en matière d’habitation avec la création de l’Office d’habitation de Nicolet-Yamaska.

«Le regroupement de ces forces ne peut qu’avoir des retombées positives à court et long terme pour notre population. Je suis heureux de voir que nos partenaires s’engagent résolument dans cette voie et les félicite pour cette belle avancée», a-t-il déclaré.

L’Office d’habitation de Nicolet-Yamaska sert les cinq agglomérations suivantes: la ville de Nicolet, les municipalités de Pierreville et de Sainte-Monique, le village de Saint-Célestin et la paroisse de Saint-Zéphirin-de-Courval.

Tous les OH concernés par le projet de restructuration du réseau ont entamé volontairement des démarches de concertation ayant pour objectif de proposer des projets de regroupement au gouvernement.