L’usine WestRock de La Tuque pourrait ralentir, voire même arrêter ses opérations, pendant une quinzaine de jours très prochainement, du 23 mai au 8 juin.
L’usine WestRock de La Tuque pourrait ralentir, voire même arrêter ses opérations, pendant une quinzaine de jours très prochainement, du 23 mai au 8 juin.

Ralentissement à l’usine WestRock de La Tuque

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
La Tuque — Le Nouvelliste a appris que l’usine WestRock de La Tuque pourrait ralentir, voire arrêter ses opérations, pendant une quinzaine de jours prochainement, du 23 mai au 7 juin selon nos informations. 

Le maire de La Tuque a confirmé cette nouvelle, il n’est toutefois pas inquiet pour l’avenir de l’usine. 

Le directeur de l’usine, Pierre Pacarar, l’a informé de la décision de l’entreprise par téléphone. 

«On m’a informé qu’il s’agissait de dommages collatéraux de la pandémie de la COVID-19. Il y a une baisse de leur carnet de commandes du carton alimentaire. Ça va créer un ralentissement de quelques semaines. Il s’attend à une reprise le 7 juin. C’est un ralentissement», a indiqué le maire Pierre-David Tremblay.

Le maire de La Tuque n’a toutefois pas senti d’incertitude quant au retour à la normale. 

«On va suivre le cas c’est certain, mais je n’ai pas senti que cela pourrait se prolonger. Je ne suis pas inquiet du tout pour l’instant. On m’a parlé d’un ralentissement et pas de fermeture», a noté le maire Tremblay.

Certaines sources ont affirmé que l’entrepôt de l’usine serait plein dû au manque de commandes. 

Selon nos informations, une rencontre a eu lieu, mardi après-midi, avec des représentants syndicaux. 

Rappelons que WestRock, avec près de 450 employés, est le plus gros employeur privé de La Tuque.

L’entreprise n’a pas retourné nos appels.