Le ministre Jean Boulet était accompagné de Donald Desrochers, président de Toursime Mauricie et de Sonia Lebel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor pour annoncer l’attribution d’une enveloppe de plus d’un millions de dollars pour le tourisme dans la région.
Le ministre Jean Boulet était accompagné de Donald Desrochers, président de Toursime Mauricie et de Sonia Lebel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor pour annoncer l’attribution d’une enveloppe de plus d’un millions de dollars pour le tourisme dans la région.

Québec verse plus d’un million de dollars pour le tourisme en Mauricie

TROIS-RIVIÈRES — Le gouvernement du Québec a annoncé l’attribution d’une enveloppe de plus d’un million de dollars à Tourisme Mauricie à l’aube des vacances de la construction. Cet appui vise à soutenir les projets de développement de l’offre touristique des entreprises de la région qui doivent composer avec les effets de la COVID-19.

«On bonifie l’entente de partenariat avec Tourisme Mauricie. C’est en partie lié aux répercussions de la pandémie. On accorde beaucoup d’importance au tourisme de la région, c’est essentiel au plan économique, ça génère beaucoup de retombées. C’est un levier économique et social qui est vraiment incontournable», a expliqué le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet.

Les sommes seront disponibles grâce à la mise en place de l’Entente de partenariat régional en tourisme 2020-2022 (EPRT). Cette annonce fait suite au Plan de relance dévoilé par la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, le 11 juin dernier. Cela représente des investissements de 753 millions de dollars. De ce montant, 25 millions ont été prévus pour la bonification de l’EPRT. Plus précisément, il s’agit de 15 millions pour 2020-2021 et de 10 millions pour 2021-2022.

L’EPRT 2020-2022 comprend trois volets, dont un soutien d’urgence pour l’ouverture de la saison touristique 2020. De plus, elle propose un appui aux projets collectifs d’adaptation aux nouvelles réalités liées à la pandémie. Finalement, l’entente vise un coup de pouce en ce qui a trait aux projets de développement et de structuration de l’offre touristique régionale.

Découvrir, mais autrement

À l’aube des vacances de la construction, nombreuses seront les familles à la recherche d’activités à réaliser. En raison de la fermeture des frontières et des recommandations de la santé publique, le tourisme régional s’avère une option intéressante pour les Québécois.

«J’invite les citoyens à visiter la région de la Mauricie qui est riche d’attraits touristiques. Musées, parc national, la nature, il s’agit de se promener pour réaliser qu’il y a pleins de belles choses. Il faut toutefois garder en tête de se protéger. On doit être discipliné, comme avec le port du masque. Je demeure positif, voyons ça comme un été qui nous permet de découvrir, mais autrement, dans un contexte sanitaire», toujours selon M. Boulet.

Même son de cloche

«Ces nouvelles sommes pour l’industrie touristique mauricienne lui permettront de se développer et d’être encore plus attrayante. La Mauricie, ‘‘La belle d’à côté!’’, avantageusement située à mi-chemin entre Québec et Montréal, regorge d’attraits touristiques uniques. Par exemple, le parc de la Rivière-Batiscan, pour se ressourcer, s’amuser dans les tyroliennes et camper. Il y a aussi le Village western Kapibouska à Saint-Tite. La Mauricie en a énormément à offrir. Cela fait de la région un endroit idéal pour des vacances en famille au cœur de la nature», aux dires de la ministre responsable de l’Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor et députée de Champlain, Sonia LeBel.

Le président de Tourisme Mauricie, Donald Desrochers, a indiqué que ce coup de pouce s’avère essentiel et est de bon augure pour l’offre en région.

«Tourisme Mauricie tient à remercier le gouvernement du Québec et le Ministère pour cette contribution, qui sera essentielle pour appuyer nos entreprises touristiques dans la réalisation de leurs projets. Grâce à cette nouvelle entente, nous pourrons, de manière concertée avec les acteurs du milieu, développer une offre touristique originale et structurante pour notre région, et ce, dans le respect des mesures sanitaires. Tourisme Mauricie s’engage à orienter l’aide octroyée, d’abord sur l’adaptation des mesures sanitaires, puis sur les projets mettant en valeur l’esprit collectif.»

C’est un investissement de 1 021 185 $ précisément qu’ont annoncé Jean Boulet ainsi que Sonia LeBel au nom de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.