Les travaux majeurs qui s'amorcent au Delta Marriott Trois-Rivières viennent de sonner le glas au Tonix Gym et Spa Urbain qui cesseront leurs opérations à compter du vendredi 24 février, à 17 h.

Quand chantier rime avec impossibilité...

Les travaux majeurs qui s'amorcent au Delta Marriott Trois-Rivières viennent de sonner le glas au Tonix Gym et Spa Urbain qui cesseront leurs opérations à compter du vendredi 24 février, à 17 h. Si la clientèle de la première entité sera confiée dès le lendemain au Centre athlétique TR, il faudra attendre la fin du chantier prévue en 2018 pour connaître le sort du centre de santé.
«C'est un deuil à faire», a admis au Nouvelliste le propriétaire Steve Lafontaine qui vient d'annoncer sa décision à son personnel ainsi qu'à ses clients.
Celle-ci fut prise en fonction de l'ampleur et de la durée des travaux qui seront effectués au complexe hôtelier et au centre des congrès. Avec le président de la Société immobilière G3R, Carl Gravel, qui possède l'établissement, il avait préalablement échangé sur le sujet, histoire de savoir quoi faire.
«Compte tenu de leurs besoins, de mes besoins, de l'ampleur des travaux qu'il va y avoir, et ça va durer quand même assez longtemps, on ne pourra pas offrir un service de quiétude auquel nos clients ont droit actuellement. Moi, j'opère un gym, un centre de santé. Ça devenait impossible de pouvoir opérer, surtout au niveau des massages», a-t-il expliqué, évoquant cette incompatibilité entre un lieu de détente et des bulldozers.
Après discussion avec le président de la Société immobilière G3R, Carl Gravel, les deux hommes ont convenu d'un commun accord de résilier le bail. «Pour le gym, l'aventure va se terminer le 24 février prochain. Après analyse, on a regardé le marché, on a regardé tout ça, on en est venu à la conclusion que je n'ouvrais pas le gym. D'ici là, on continue à opérer normalement. Je me suis arrangé avec le Centre athlétique TR qui va honorer tous les contrats d'abonnement en cours», a précisé M. Lafontaine.
Quant au Spa Urbain, qui ferme également ses portes le 24 février, il fera l'objet de pourparlers avec le propriétaire du Delta Marriott Trois-Rivières au cours de la prochaine année. Une réouverture est envisagée à la fin des travaux de réaménagement. 
«Pour le centre de santé, moi et M. Gravel, on va recommencer les discussions après la cohue, au mois de mars et avril. On a l'exclusivité pour entamer les discussions avec lui pour repartir le centre de santé aussitôt que les travaux seront terminés dans le nouvel édifice du Delta et de la Place du Marché. Le Tonix Spa Urbain va repartir probablement à la fin des travaux», a fait savoir M. Lafontaine.
Mais, s'empresse-t-il d'ajouter, «on n'a pas vraiment de temps précis» pour une éventuelle réouverture. «Et dans les travaux de construction, il peut y avoir des délais», fait-il remarquer.
Celui-ci ne cache pas que la fermeture annoncée constitue une «importante décision d'affaires». «Je souhaite sincèrement remercier ma vingtaine d'employés. J'ai des employés formidables qui sont avec moi depuis longtemps. Ça fait longtemps que je suis impliqué dans la communauté, j'ai été président du Club Kiwanis Trois-Rivières, j'ai quelques contacts, je vais essayer de replacer le plus possible mes employés», espère-t-il.  
Du même souffle, M. Lafontaine se montre aussi reconnaissant envers sa fidèle clientèle, «ici pour nous encourager», ainsi que les administrateurs du Delta Trois-Rivières. «C'est une étape importante qui se termine. Après 17 ans au sein de Tonix, je souhaite maintenant prendre un temps de réflexion quant à mes projets d'avenir, pour voir toutes les opportunités qui peuvent s'offrir à moi au cours des prochains mois, et poursuivre le développement de ma seconde entreprise, Lafontaine location de chalets», confie l'homme d'affaires.
Ce dernier dit confier sa clientèle au Centre athlétique TR «qui partage la même vision d'affaires que nous, soit d'offrir un environnement où le bien-être et la santé sont au coeur des décisions». «D'ici le 24 février 2017, Tonix Gym et Spa Urbain continuera d'opérer normalement. Le centre assurera la même qualité de services et continuera de vendre des abonnements et des soins au Spa jusqu'à la fermeture», souligne-t-on.
Dès le 25 février, les clients du Tonix Gym poursuivront donc leur entraînement au Centre athlétique TR. Tous les contrats d'abonnement en vigueur après le 24 février 2017 et chèques-cadeaux vendus seront honorés par Centre athlétique TR. Sans aucun frais supplémentaires, les clients auront accès aux cours de groupes et de spinning, et au service de garderie. Leur abonnement sera aussi valide dans les trois succursales du Centre athlétique TR, situées à Bécancour et à Trois-Rivières (secteurs Cap et Trois-Rivières-Ouest). 
«Je suis très heureuse d'accueillir la clientèle Tonix. Pour nous, il s'agit d'une belle opportunité et nous sommes honorés que M. Lafontaine nous ait choisis pour la transition de sa clientèle. Nous sommes en mesure d'offrir la même qualité d'installation à laquelle les clients du Tonix étaient habitués. Nos centres ont de la place pour accueillir de nouveaux clients. On a fait la même chose avec le Centre Swann sur Jean-XXIII au printemps 2016. Notre équipe sera disponible et à l'écoute pour assurer l'accompagnement nécessaire à la clientèle», a conclu la propriétaire du Centre athlétique TR, Laurie Bellerive.