Télétravail : les solutions aux inégalités

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires.

***

Le télétravail a permis à des entreprises et leurs employés de maintenir leur activité depuis le début de la pandémie. Mais le travail à distance a aussi amené son lot de contraintes et d’inégalités, voire exacerbé certaines disparités, auxquelles les entreprises doivent remédier, indique le Journal du Net.

Le télétravail a notamment mis en lumière le caractère individuel et le fonctionnement cognitif des employés, c’est-à-dire à leurs capacités à se concentrer, à communiquer ou à traiter de l’information. Les dirigeants doivent donc s’intéresser aux «soft skills» de leurs employés afin de bien identifier les situations les plus délétères et définir la bonne stratégie pour réduire les inégalités liées au télétravail.

Les entreprises doivent aussi adopter la stratégie du sur-mesure. S’il est important de régir les règles du télétravail, il est également primordial de prendre en compte les aspirations et les contraintes de chaque employé. La société ING, par exemple, a permis aux employés qui le souhaitent de revenir travailler au bureau à raison d’un jour par semaine. Une décision qui a notamment profité aux personnes qui n’ont pas d’espace pour travailler, aux jeunes parents avec des enfants en bas âge qui peinent à se concentrer en restant à la maison ou encore aux gens qui sont seuls et ont besoin du lien social que l’entreprise leur apporte.

Le télétravail ne doit pas non plus devenir un critère discriminant lorsque vient le temps des promotions. Les gestionnaires doivent alors offrir le même suivi personnalisé et les mêmes chances d’avancement de carrière aux employés qui travaillent à distance et vivent des réalités différentes.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce