Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

S’appuyer sur ses réseaux

Pierre Théroux
Collaboration spéciale
Article réservé aux abonnés

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

La crise économique et sanitaire de la COVID-19 nous aura notamment appris que, même si nous étions en période de confinement et que nous devons encore aujourd’hui respecter des règles de distanciation d’au moins deux mètres, les entreprises font toutes partie d’un réseau de partenaires et de clients sur lesquels il est essentiel de s’appuyer pour survivre et continuer à faire des affaires, rappelle le magazine Forbes.

Pendant que le virus se frayait un chemin destructeur partout dans le monde, des entreprises tournées ont rapidement reconnu l’importance que peuvent jouer les membres d’un réseau. Les dirigeants d’entreprises qui ont au contraire tenu à tout faire par eux-mêmes, sans aucun soutien ou partenariats pour mener à bien les changements qui devaient être mis en oeuvre pour traverser cette crise, ont eu plus de difficultés à s’en sortir.

L’éducation et la connexion constante - par des moyens numériques - seront également la marque des entreprises prospères à l’avenir. Les entreprises qui favorisent en effet une culture de travail qui encourage la formation continue optimisent la productivité et stimulent la créativité. Les dirigeants d’entreprises ont aussi intérêt à solliciter les commentaires des clients dont les points de vue contribuent à façonner l’innovation.

La pandémie a par ailleurs démontré jusqu’à quel point les entreprises sont vulnérables à tout choc externe qui a un impact majeur sur leurs activités opérationnelles. La vulnérabilité des chaînes d’approvisionnement en a été un exemple flagrant, souligne l’article qui invite les entreprises à optimiser ces chaînes de valeur et les rendre plus résilientes.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce