Le leadership en temps de crise

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

Les crises économiques font souvent ressortir des leaders qui réussissent à mobiliser leurs employés grâce à un style autoritaire. Mais les études révèlent cependant qu’un autre type de leadership qui est davantage au service des employés peut s’avérer plus approprié en période de crise, souligne The Conversation dans un texte signé par Vincent Giolito, professeur à l’école supérieure de commerce de Lyon (EM Lyon), qui concentre ses recherches sur l’interaction entre la stratégie et le leadership.

Ce type de leader est à l’opposé de celui jugé plus charismatique. Sa priorité ne repose pas principalement sur la mission, mais plutôt sur les femmes et les hommes qui travaillent au sein de l’organisation. C’est en faisant passer les employés en premier que ce type de leadership entraîne des performances supérieures, tant au niveau des équipes de travail qu’à celui de l’entreprise dans son ensemble.

Ces leaders ont une compréhension bienveillante des relations au travail et font preuve d’empathie avec les employés. Ils partagent leur préoccupation et contribuent du même coup aux efforts demandés pour sortir d’une crise.

Or, il apparaît aujourd’hui que cette forme de leadership pourrait être la plus efficace pour sortir les organisations des crises et faciliter leur résilience. Une étude menée par l’auteur du texte fait en effet valoir que plus les gestionnaires étaient appréciés par leur équipe, meilleure était aussi leur bien-être au travail ainsi que les relations dans les équipes. C’est d’ailleurs la combinaison de l’épanouissement individuel et de la qualité des relations interpersonnelles qui expliquait la croissance des ventes et des bénéfices.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce