Faire preuve d’une plus grande agilité

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires.

***

La crise du coronavirus aura démontré au moins une chose: les entreprises sont aujourd’hui confrontées à des environnements d’affaires particulièrement instables et incertains. Et ce sont les entreprises les plus agiles, celles qui ont fait preuve d’une plus grande flexibilité et qui ont pu réagir et s’adapter rapidement à ces bouleversements, qui s’en tirent généralement mieux.

Les entreprises qui s’efforcent d’être plus agiles et qui, en plus, ont implanté des processus de gestion de l’expérience (XM), s’avèrent donc plus efficaces. Mais elles le sont encore plus quand elles réussissent à combiner ensemble les concepts d’agilité et de gestion de l’expérience, indique un article du magazine de gestion strategy+business.

Les organisations se heurtent toutefois à différents obstacles avant d’arriver à intégrer agilité et gestion de l’expérience afin qu’elles deviennent pleinement bénéfiques. Si l’entreprise vient tout juste d’implanter ces concepts, elle manque donc de la maturité nécessaire pour que ces deux initiatives fonctionnent bien ensemble. Autre embûche: les entreprises peinent souvent à mesurer et améliorer les expériences qu’elles offrent aux clients, ce qui leur permettrait d’identifier et de prioriser les opportunités d’affaires qui s’offrent à elles.

Les entreprises ne doivent pas pour autant abandonner en cours de route. Elles doivent plutôt poursuivre ces transformations organisationnelles qui leur permettront non seulement de réagir aux problèmes qui surviennent, particulièrement en temps de crise, mais surtout même de les prévenir. Chaque semaine, mois ou trimestre qui passe sans qu’une entreprise fasse preuve d’une plus grande agilité et qu’elle peine à avoir une rétroaction immédiate sur les besoins et la satisfaction de ses clients, produits et employés, sont autant de temps perdu qui peut se transformer en opportunités pour des concurrents.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce