Cet immeuble doit être démoli pour faire place à un immeuble de 300 logements pour personnes âgées autonomes, mais une opposition s'organise pour contrer ce projet.

Projet du Groupe Château Bellevue: une opposition s'organise

Le Groupe Château Bellevue, qui projette la construction d'un immeuble de 10 étages et de 300 logements sur l'avenue des Cèdres à Shawinigan, rencontre de l'opposition.
Les résidents de trois des onze zones contiguës ont formulé une demande d'approbation référendaire avant l'heure limite fixée à 16 h 30 jeudi, ce qui provoquera une tenue de registre quelque part en juin.
Le promoteur, Grégoire Turcotte, avait présenté son ambitieux projet lors de l'assemblée de consultation présentée à l'hôtel de ville de Shawinigan, le 18 avril. Plusieurs citoyens avaient alors manifesté leur intérêt, mais il s'agissait visiblement de potentiels locataires. Quelques inquiétudes avaient été exprimées concernant l'agencement de ce mastodonte avec le secteur.
D'ailleurs, la Ville avait organisé deux autres rencontres avec des résidents du voisinage par la suite. Visiblement, ils ne sont pas complètement rassurés.
Ce signal ne plaît évidemment pas au maire, Michel Angers, qui fonde beaucoup d'espoir sur la réalisation de ce projet évalué à une cinquantaine de millions de dollars.
«Je suis surpris et un peu déçu», commente-t-il. «On savait qu'il y avait des appréhensions, alors nous avions invité les gens à deux autres rencontres à l'hôtel de ville. On nous a demandé un certain nombre de choses, qui ont été acceptées.»
«Le promoteur a accepté une petite rotation du bâtiment, jusqu'au maximum permis», explique le maire. «Une demande avait aussi été faite pour l'harmonisation avec l'environnement, ce qui a été accordé. Nous avons même invité les gens à se prononcer sur la version finale.»
Lors de la rencontre du 18 avril, le promoteur avait diffusé une vidéo sur le secteur avec le nouvel immeuble, mais à vol d'oiseau. Les citoyens souhaitaient avoir une présentation similaire, mais à la hauteur du sol.
«C'était pas mal moins pire que ce que les citoyens pouvaient s'imaginer», raconte M. Angers. «J'ai demandé aux gens s'ils étaient contents de ce qui avait été fait et ils m'ont remercié. Il semblait y avoir une acceptation. Je suis toujours surpris de voir, après tout ça, qu'on pense toujours que c'est un beau projet, mais qu'il devrait se faire ailleurs.»
Le maire concède que les opposants seront difficiles à satisfaire s'il s'agit de leur principal argument. Le promoteur, lui, tient absolument à construire son complexe à cet endroit.
«Il veut que les personnes âgées autonomes soient en ville», rappelle M. Angers. «On ne peut pas mettre ça dans un champ!» 
Précisons que dans deux des zones qualifiées, douze signatures étaient requises parce qu'elles renfermaient plus de 21 personnes habiles à voter dans son bassin. Il n'en fallait que huit dans la troisième, étant donné qu'elle ne comptait que 14 résidents éligibles. 
Me Chantal Doucet, greffière adjointe à la Ville, mentionne que la validation des signatures sera effectuée la semaine prochaine. Elle précise toutefois que dans chaque cas, un nombre supérieur au minimum requis a été déposé.
Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une modification de zonage nécessaire pour la réalisation du projet. En conséquence, en assemblée spéciale du conseil municipal le 29 mai, le règlement proposé, qui contenait plusieurs autres dispositions, sera scindé en deux. La partie qui n'a pas été contestée continuera de cheminer vers son adoption, tandis que l'autre sera soumise à un registre à une date qui reste à être confirmée. 
En tout, cinq zones constitueront le bassin des personnes habiles à voter, car l'immeuble prévu serait construit sur deux zones qui sont automatiquement qualifiées pour la suite du processus.
Cet épisode illustre pourquoi plusieurs maires à travers le Québec souhaitent la modification du processus d'approbation référendaire, souligne M. Angers.
«Ce n'est pas la première fois que ça arrive. Ça ne prend pas beaucoup d'individus pour faire une demande de registre.»