Les guides en mycologie seront désormais certifiés afin d’offrir une expérience de qualité et sécuritaire.
Les guides en mycologie seront désormais certifiés afin d’offrir une expérience de qualité et sécuritaire.

Premiers guides certifiés en mycologie au Québec

TROIS-RIVIÈRES — La Filière mycologique de la Mauricie vient d’accéder au statut d’organisme de formation des guides mycologues du Québec. Elle devient ainsi la première organisation dans ce domaine, au Québec, à certifier les compétences des guides qui accompagneront les visiteurs en milieu forestier dans leurs activités de cueillette de champignons sauvages ou de culture et à en assurer la sécurité.

La Filière vient également de s’associer avec Aventure écotourisme Québec, l’association sectorielle en tourisme d’aventure et en écotourisme au Québec. Cette association permettra aux guides qui auront reçu l’attestation qualité-sécurité simplifiée d’être reconnus à l’échelle provinciale.

Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique, signale que son organisme a toujours eu une préoccupation de qualité et de sécurité dans les activités qu’il a organisées. «Cette décision de devenir membre de l’AEQ permettra une fois de plus d’exposer l’excellence des activités auprès des consommateurs du Québec et à l’international», dit-il.

L’Association entre la Filière et Aventure écotourisme Québec vise également le développement mycotouristique, c’est-à-dire le tourisme en forêt par le biais de la découverte des champignons comestibles sauvages et de culture.

Au cours des dernières années, les guides mycologues ont fait preuve d’originalité en combinant leurs activités sur le terrain avec des activités touristiques comme prendre le train vers les contrées sauvages de Lac-Édouard pour y découvrir, en randonnée, ce village et ses comestibles forestiers uniques. L’initiation à la cueillette sauvage dans un des parcs régionaux avec un guide suivie d’un repas gastronomique dans un restaurant terroir fait aussi partie des activités uniques en leur genre générées par le mycotourisme. Ateliers culinaires ou sessions de yoga en forêt complètent cette offre.

«Nous sommes bien heureux d’accueillir la Filière mycologique de la Mauricie au sein des membres associés du réseau des professionnels de tourisme d’aventure et d’écotourisme. Nous estimons que cette collaboration permettra de professionnaliser davantage le métier de guide mycologue et d’établir officiellement les seuils de qualité des prestations offertes par les guides mycologues au Québec», indique Magalie Bernard, responsable du service aux membres d’Aventure Écotourisme Québec.