Le représentant du maire de Trois-Rivières, Michel Cormier, en compagnie du président de la délégation chinoise, Xingzhong Shi, lors de la signature du livre d'or.

Premier lien d'affaires avec Shenzhen

Une délégation chinoise de Shenzhen a profité de son passage en Amérique du Nord pour s'arrêter lundi à Trois-Rivières afin d'établir un premier contact avec les représentants politiques et économiques de la Ville.
Selon le président du groupe, Xingzhong Shi, les visiteurs veulent s'inspirer du développement urbain et technologique de Trois-Rivières, d'où leur tournée dans les installations du Technocentre, après avoir été reçus à l'hôtel de ville pour la signature du livre d'or.
«Nous sommes impressionnés par la croissance économique et l'expansion de la Ville de Shenzhen et l'attention qu'elle porte à son environnement, sa culture et son tourisme. Nous avons les mêmes préoccupations et intérêts. C'est notre désir de faire croître notre population en fournissant des infrastructures pour des activités sportives et culturelles, assurant ainsi une participation accrue des touristes», a expliqué le représentant du maire, Michel Cormier.
Selon lui, quelle que soit la taille de la Ville, l'objectif doit rester le même, soit de «servir nos communautés de façon à assurer leur bien-être et répondre à leurs besoins». «Nous souhaitons exprimer notre appréciation pour votre intérêt dans nos objectifs communs, dont notre désir mutuel à innover et accomplir», a renchéri le conseiller municipal.
Le porte-parole de la délégation chinoise s'est dit très honoré de se retrouver à Trois-Rivières, évoquant une collaboration potentielle.
Pour Innovation et Développement économique Trois-Rivières, qui a pris en charge les intervenants de Shenzhen, l'occasion était belle pour vendre les atouts de la Ville tout en s'informant des intentions d'affaires de leurs visiteurs. «On veut voir ce qu'ils ont à proposer et nous avons des entreprises qui regardent du côté de l'Asie», a conclu l'agente de promotion chez IDE, Laurie Neault.