Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Sonia LeBel.
Sonia LeBel.

Plus de 64 000 $ pour analyser les changements climatiques dans la MRC de Mékinac

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Saint-Tite — La MRC de Mékinac profitera d’une aide financière de 64 425 $ pour lui permettre de réaliser une étude visant à définir plus précisément quels sont les impacts des changements climatiques sur les infrastructures, les risques d’inondation, la gestion des services d’urgence et les risques de glissement de terrain. Cet argent est octroyé par la députée de Champlain, Sonia LeBel.

Cette aide financière est issue du Programme de soutien à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques à la planification municipale.

«La lutte aux changements climatiques doit être menée consciencieusement à l’aide de données tangibles propres à la réalité vécue sur le terrain. La MRC de Mékinac aura ainsi les moyens d’approfondir ses connaissances en la matière et pourra mieux planifier les gestes à poser dans le futur pour en réduire les impacts. On contribuera par ailleurs aux efforts que nous menons collectivement en termes de protection de l’environnement. Nous avons besoin d’une mobilisation et d’un engagement collectif pour y parvenir», souligne Sonia LeBel, qui a procédé à l’annonce au nom de ses collègues des Affaires municipales et de la Sécurité publique.

«Je suis fière de constater que les municipalités sont proactives en matière d’adaptation aux changements climatiques. L’intégration de ces projets à la planification municipale permettra la mise en place de mesures adaptées à la réalité du territoire et contribue à rendre nos municipalités plus résilientes», souligne Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

«Il est essentiel que nos municipalités et nos MRC se dotent des meilleurs outils possible et d’une démarche de gestion des risques efficace. Cette aide financière accordée leur permettra de bien planifier leurs actions et de développer une culture d’adaptation aux changements climatiques. Les projets sélectionnés ont comme objectif d’assurer la sécurité de nos citoyens, ce qui sera toujours une priorité pour votre gouvernement», ajoute pour sa part Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique.

Le 12 février dernier, le gouvernement a annoncé une aide financière totalisant plus de 3,5 M$ pour la réalisation de 37 initiatives en ce sens à travers la province.