Le recours collectif contre Cogeco a été initié par la Trifluvienne Julie Gervais.

Plus de 2000 inscriptions jusqu’à maintenant au recours collectif contre Cogeco

TROIS-RIVIÈRES — Plus de 2000 personnes se sont inscrites jusqu’à maintenant au recours collectif contre Cogeco.

Selon le cabinet montréalais Lambert Avocat, qui a déposé le recours devant la Cour supérieure il y a environ deux semaines, les personnes qui se sont inscrites par l’entremise de son site Internet déplorent avoir subi des préjudices en raison des ratés du nouveau système de gestion de la clientèle de l’entreprise d’origine trifluvienne, implanté au printemps 2018. Ils reprochent notamment d’avoir du payer des montants facturés en trop, d’avoir dû attendre pendant de longs moments avant de pouvoir s’entretenir avec un représentant et d’avoir subi une ou des interruptions de services.

Rappelons que ce recours collectif a été initié par la Trifluvienne Julie Gervais. Pendant plusieurs mois, la dame a dû faire des pieds et des mains afin de régler des problèmes de surfacturation. Elle a entre autres passé une quarantaine d’heures à attendre qu’on lui réponde ou à discuter avec un représentant afin d’expliquer sa situation. Elle s’est également rendue à quelques reprises au kiosque de l’entreprise situé au centre commercial Les Rivières pour obtenir réponse à ses questions. Là aussi, elle a dû attendre plusieurs heures comme les autres personnes qui étaient en file.

Comme plusieurs autres personnes l’ayant imité, Mme Gervais n’a pas le choix de rester avec Cogeco car l’entreprise est la seule à offrir le service qu’elle désire dans son secteur.