Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La députée de Laviolette−Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif (sur la photo), et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, ont annoncé une aide financière de 1,7M$ pour les villes de Shawinigan et La Tuque.
La députée de Laviolette−Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif (sur la photo), et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, ont annoncé une aide financière de 1,7M$ pour les villes de Shawinigan et La Tuque.

Plus de 1,7 M$ pour Shawinigan et La Tuque

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Québec a annoncé qu’une aide financière de 1 701 858 $ sera versée aux villes de Shawinigan et La Tuque. Ce soutien vise à supporter les coûts supplémentaires occasionnés par la pandémie tout en permettant aux villes et MRC de développer leurs infrastructures numériques et leurs outils technologiques.

La Ville de Shawinigan recevra un montant de 860 562 $ alors que ce sera 841 296 $ pour La Tuque.

Rappelons qu’à l’automne 2020, pour pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19, le gouvernement du Québec a annoncé que 800 millions de dollars seraient versés aux municipalités locales.

Un montant additionnel avait été réservé pour les régions afin de prévoir d’éventuelles répercussions décalées ou imprévus occasionnés par la pandémie.

Ainsi, certains défis socioéconomiques se sont fait ressentir de manière importante dans les régions, notamment en raison des ressources technologiques parfois insuffisantes.

Une aide supplémentaire de 80 millions de dollars a donc été accordée afin de soutenir les MRC dans leurs efforts afin qu’elles puissent doter leurs territoires d’outils permettant entre autres d’appuyer le maintien et la création d’emplois par le télétravail.

«Je ne peux que me réjouir de cette bonne nouvelle. À titre de députée de Laviolette−Saint-Maurice, je suis consciente des difficultés auxquelles font face nos villes, MRC et les agglomérations depuis les derniers mois. Je reconnais donc que ce soutien financier aura certainement des répercussions positives sur la vitalité économique de la région, en plus de contribuer à améliorer la performance des services technologiques mis à la disposition de la population. Notre gouvernement est une fois de plus à l’écoute des régions», a commenté Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette−Saint-Maurice .