Jean Boulet

Plan d'aide d'Ottawa: «Il faut éviter les dédoublements»

TROIS-RIVIÈRES — Même s’il dit analyser les tenants et aboutissants de l’aide fédérale de 27 milliards de dollars, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, croit «qu’il faut éviter les dédoublements». «L’important, c’est de couvrir le plus possible les travailleurs affectés par la COVID-19. Je suis en contact avec mes homologues fédéraux et je vais m’assurer d’un arrimage», a confié celui qui a annoncé en début de semaine son propre programme d’aide d’urgence.

Par ailleurs, il a tenu à rassurer les organismes communautaires en les informant que le financement de leurs activités sera maintenu malgré les mesures qui seront prises par leurs administrateurs pour respecter les consignes de santé publique.

Le ministre indique que le gouvernement a entendu les préoccupations formulées par les organismes du milieu communautaire et tient à «saluer leur apport indispensable en ce qui concerne le soutien aux personnes les plus vulnérables de notre société».

Rappelons que 23 ministères et organismes gouvernementaux soutiennent financièrement plus de 5100 organismes communautaires à hauteur de plus de 1,1 milliard $annuellement. Je tiens à rassurer l’ensemble des organismes communautaires quant au soutien du gouvernement en cette période exceptionnelle. Votre travail est essentiel pour maintenir et préserver le tissu social et pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables de notre société. Il s’agit d’une épreuve difficile que nous devons traverser ensemble en se serrant les coudes et en renforçant notre collaboration», a lancé comme message le ministre régional.

Ce dernier veut maintenant se pencher sur les cas d’heures réduites et de mises à pied, évoquant des annonces prochaines «en symbiose avec le fédéral»

«On a d’abord annoncé des mesures à dimension sanitaire, et maintenant économique. Au Québec, on est extrêmement proactif. C’est tout un défi qu’on est en train de relever tout le monde ensemble.»