La firme Simard Boivin Lemieux a souligné l’inauguration de ses locaux à Shawinigan, mercredi. De gauche à droite: Me Gilles Boivin (avocat fondateur), Me Christiane Lefebvre (notaire), Me Claude Lemieux (avocat), Jacinthe Campagna (conseillère du district de la Cité) et Me Simon-Pierre Dallaire (avocat responsable du bureau de Shawinigan).

Place Cascade à Shawinigan: un million $ en rénovation

Shawinigan — Si vous interrogez Patrick Racine sur la santé de la 5e Rue de la Pointe, il ne tombera pas dans le cynisme des locaux vides. Il attirera toujours votre attention sur le verre à moitié plein. L’enthousiasme du vice-président du Regroupement des gens d’affaires du centre-ville de Shawinigan s’explique notamment par la transformation à laquelle il a assisté en face de sa bijouterie depuis 2016, celle de la Place Cascade. En rénovation seulement, la firme Olymbec y a investi un million de dollars.

En fin de journée mercredi, la firme d’avocats et notaires Simard Boivin Lemieux inaugurait officiellement ses bureaux à cet endroit. Il s’agit du troisième locataire, après PMA Assurances et Coiffure M. À l’automne, le bureau de la Financière Banque Nationale du secteur Grand-Mère intégrera à son tour ce complexe rénové, en louant 4500 pieds carrés au deuxième étage.

L’immeuble s’anime donc lentement mais sûrement, au grand plaisir de M. Racine et des autres commerçants et restaurateurs, qui désespéraient un peu en constatant la détérioration de cette vitrine du centre-ville jusqu’à ce qu’Olymbec en fasse l’acquisition, en janvier 2016. La firme avait payé l’immeuble 825 000 $ et elle a dû investir encore plus d’argent pour le rendre un peu plus attrayant.

Le nouveau coup d’œil ne passe évidemment pas inaperçu. À l’intérieur, le monte-charge et l’ascenseur ont été refaits. «L’amiante nous a donné beaucoup de fil à retordre», confie Annie Villemure, directrice, Développement immobilier et location pour l’est du Québec chez Olymbec. «Nous avons allongé les travaux de près d’un an à cause de ça.»

Annie Villemure, directrice, Développement immobilier et location pour l’est du Québec chez Olymbec.

Il reste quelques améliorations à effectuer, par exemple une terrasse qui pourrait être ajoutée au deuxième étage et évidemment, l’aménagement des locaux. Sans oublier le désormais célèbre stationnement, dont l’agrandissement a soulevé un tollé en mai dernier, même si la Ville de Shawinigan avait déjà annoncé les mêmes intentions en faisant l’acquisition de ce terrain en... 2011. Soixante-quinze places s’ajouteront ainsi à l’automne, pour un total de 125.

Olymbec travaille également avec la direction régionale du ministère des Transports pour prévoir une entrée charretière au terre-plein de l’avenue de la Station, afin de permettre aux véhicules qui circulent en direction sud d’accéder au stationnement de la Place Cascade. Depuis les inoubliables travaux de 2014, les automobilistes doivent plutôt entrer au centre-ville et reprendre l’avenue de la Station en direction nord avant de se garer à cet endroit.

Location

La Place Cascade offre une superficie de location d’environ 30 000 pieds carrés. Au deuxième étage, deux locaux restent disponibles face au stationnement, avec une généreuse fenestration. À côté de la Financière Banque Nationale, il restera un autre 4500 pi2 à louer, face à la 5e Rue de la Pointe. Au sommet de l’immeuble, un loft pourrait être aménagé.

Mais le plus gros défi se trouve au rez-de-chaussée. Environ 10 000 pieds carrés restent à être occupés sur la 5e Rue de la Pointe et Mme Villemure est bien embêtée de dire qui pourrait réserver une telle surface.

«C’est un peu plus compliqué», convient-elle. En fait, il n’est pas exclu que cette partie soit séparée en trois ou quatre locaux et qu’une certaine superficie, à l’arrière, soit tout simplement condamnée si la firme ne réussit pas à trouver la bannière idéale.