Les copropriétaires du restaurant Au Petit Palace, Nathalie Grondin, Isabelle Gélinas et Isabelle Grondin sont très heureuses de pouvoir rouvrir leur établissement.

Place Au Petit Palace 2.0

Sainte-Thècle — Véritable institution pour les gens de ce coin de pays, le restaurant Au Petit Palace de Sainte-Thècle a rouvert ses portes ce mercredi après avoir été détruit par un incendie en août 2017.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les copropriétaires Nathalie Grondin, Isabelle Gélinas et Isabelle Grondin ne se sont pas laissées abattre lorsqu’elles ont vu leur établissement partir en fumée. Elles ont tout mis en œuvre afin de le faire revivre, et ce, malgré les embûches qu’elles ont rencontrées. Et finalement, elles ont pu savourer à pleines dents, mercredi matin, la réouverture du restaurant de la rue Masson qui était sur le point de célébrer son 50e anniversaire lorsqu’il a été la proie des flammes.

«Nous avons dû remettre la date de la réouverture trois fois, mais nous sommes prêtes», lance Isabelle Gélinas, qui reconnaît que la construction du nouveau bâtiment sur le même site que l’ancien a été un processus qui a été éprouvant par moments. Par ailleurs, elle tient à souligner l’apport ainsi que le soutien de plusieurs personnes qui les ont appuyées.

En se dotant d’une nouvelle bâtisse, les propriétaires ont également été en mesure d’améliorer leurs installations. La cuisine est notamment plus fonctionnelle et mieux adaptée aux besoins des cuisiniers. La salle à manger peut accueillir une trentaine de clients de plus, faisant passer la capacité totale de l’endroit à 135 places assises. Il sera également possible d’y tenir des réceptions privées dans un avenir rapproché, soit lorsque l’installation d’une cloison rétractable sera complétée. Au total, ce projet a nécessité un investissement d’environ 850 000 $.

«Il y a environ 75 % des employés qui étaient avec nous avant l’incendie qui sont de retour», poursuit fièrement Mme Gélinas.

La cuisine qui est offerte est sensiblement la même qu’avant.

«On a gardé nos classiques», assure la copropriétaire.

On se rappellera que l’incendie avait causé une onde de choc dans la communauté de Sainte-Thècle. Le maire de Sainte-Thècle, Alain Vallée avait notamment indiqué qu’il s’agissait d’une énorme perte pour la communauté.

«Pour nous, ce sont plusieurs emplois et ça, c’est très triste. Mais ce restaurant-là était une véritable institution chez nous. Il n’y a pas un restaurant qui marchait autant que celui-là à des kilomètres à la ronde, même jusqu’à Shawinigan. Toutes les fins de semaine, c’était toujours plein à craquer», avait-il affirmé dans leurs heures ayant suivi le sinistre.

Un souper-bénéfice avait également été organisé par les partenaires d’affaires afin d’amasser de l’argent pour aider à financer les travaux. La cagnotte de cette initiative s’était élevée à environ 7500 $.