Selon la SAQ aucune donnée n'a fait l'objet d'une fuite, mais les renseignements personnels de certains employés ont pu être consultés.
Selon la SAQ aucune donnée n'a fait l'objet d'une fuite, mais les renseignements personnels de certains employés ont pu être consultés.

Piratage informatique à la SAQ : les données personnelles d'employés consultées

La Société des alcools du Québec (SAQ) annonce avoir été la cible d'une tentative de piratage informatique il y a un mois et demi.

Dans un communiqué transmis mardi, la SAQ précise qu'aucune donnée n'a fait l'objet d'une fuite, mais que les renseignements personnels de certains employés ont pu être consultés

Le ou les pirates proviendraient de l'extérieur de l'organisation, a-t-on indiqué, et ils n'ont pu mettre la main sur aucune donnée liée à ses clients, selon une analyse menée par Cytelligence, une firme d'experts en cybersécurité.

La direction de la société d'État dit avoir obtenu les résultats de cette analyse lundi, mais avoir été informée dès la semaine dernière que des documents contenant des informations sensibles pourraient avoir été consultés lors de l'intrusion survenue le 15 mai dernier.

Celle-ci avait rapidement été détectée et bloquée par les outils de surveillance informatique de la SAQ, et la brèche a depuis été colmatée, tient-on à souligner.

Parmi les 17 documents exposés, certains contiennent le numéro d'assurance sociale, le nom, l'adresse, la date de naissance, et le montant de paie hebdomadaire d'employés tant actifs qu'inactifs.
Ces derniers doivent être contactés par la SAQ et se verront offrir un service de surveillance du crédit et d'assurance contre le vol d'identité pour une période d'un an avec Equifax.