Philippe Leblanc, nouveau propriétaire de la Distillerie Mariana, entouré des fondateurs Jonathan Couturier et Jean-Philippe Roussy.

Philippe Leblanc nouveau propriétaire de la Distillerie Mariana

LOUISEVILLE — La Distillerie Mariana de Louiseville vient de changer de main alors que les fondateurs Jean-Philippe Roussy et Jonathan Couturier ont décidé de passer le flambeau à un autre entrepreneur originaire de la Gaspésie, Philippe Leblanc.

Le nouveau propriétaire n’est pas étranger aux variables du commerce puisqu’il a œuvré pour la coopérative de producteurs de sirop d’érable Citadelle à titre de directeur du développement des affaires à l’international.

«Nous sommes heureux de confier la poursuite de notre rêve à Philippe. Pour notre part, il était difficile de continuer à promouvoir la Distillerie Mariana avec la même vigueur en raison des changements dans nos vies familiales puisque nous sommes devenus papas à nouveau au cours des dernières semaines», expliquent Jonathan et Jean-Philippe.

Ayant vu le jour dans un village voisin de celui des fondateurs et adhérant aux mêmes valeurs que ces derniers, Philippe Leblanc affirme qu’il préservera l’héritage forestier de la Distillerie Mariana qui se veut respectueux de l’environnement. «De cette façon, la distillerie gardera son cachet artisanal et sa personnalité de créateur de saveurs alcoolisées pour le plaisir de sa fidèle clientèle», a-t-il commenté.

Par ailleurs, afin d’assurer la poursuite de la mission de création de la Distillerie Mariana, Jean-Philippe demeurera au sein de l’organisation comme maître distillateur. Celui-ci se concentrera sur l’élaboration de spiritueux qui font la renommée de l’entreprise, et ce, pour le plus grand plaisir des 28 000 personnes qui suivent les activités de la Distillerie Mariana sur Facebook. De son côté, Jonathan quittera l’entreprise pour se diriger vers de nouvelles ambitions et ainsi réaliser un autre rêve qu’il chérit depuis longtemps.

Actuellement, la Distillerie Mariana compte sur la présence de sept employés et aucun changement à ces effectifs n’est prévu à court terme. La transaction, qui s’est officialisée le 31 octobre dernier, a été rendue possible grâce à l’implication de Nathalie Laberge et Charles Lahaye, respectivement directrice investissement ainsi que vice-président régional des Fonds régionaux de solidarité FTQ. Le Fonds de transfert d’entreprise du Québec, Desjardins Entreprises Mauricie, la MRC de Maskinongé de même que la SADC de la MRC de Maskinongé ont également facilité le processus de transaction.