Permis de construction en février: Trois-Rivières prend du retard

Après les deux premiers mois de 2016, la Ville de Trois-Rivières prend du retard pour la valeur de ses permis de construction émis comparativement à la même période l'an dernier, avec un total inférieur à 15 millions de dollars, contre près de 17,3 millions de dollars.
En février, ce chiffre était de plus huit millions de dollars contre près de 12,8 millions de dollars pour le mois correspondant en 2015.
À elle seule, l'entreprise Marmen a des permis de construction d'une valeur totalisant 2,2 millions de dollars pour des travaux d'agrandissement et de rénovation industriels à ses installations des rues Jules-Vachon et Des Érables.
Pour sa part, la Société immobilière Duguay a un permis de construction d'une valeur de 700 000 dollars pour une transformation commerciale sur le boulevard des Récollets, impliquant, entre autres, Sports Experts.