C'est le projet d'un Centre d'événements et de congrès interactifs (CECI) qui représente le plus gros morceau dans le bilan mensuel de la Ville, avec une valeur des travaux de 5,8 millions de dollars.

Permis de construction: déjà plus de 206 millions $

La construction maintient son rythme de croisière à Trois-Rivières alors que la valeur des permis atteint déjà plus de 206 millions de dollars depuis le début de l'année contre moins de 165 millions de dollars pour les huit premiers mois de 2016.
Seulement en août 2017, les permis émis étaient estimés à plus de 26,5 millions de dollars. Et c'est le projet d'un Centre d'événements et de congrès interactifs (CECI) qui représente le plus gros morceau dans le bilan mensuel de la Ville, avec une valeur des travaux de 5,8 millions de dollars.
Pour sa construction, qui dépassera une superficie de 70 000 pieds carrés, le contrat principal de près de 30 millions de dollars avait été octroyé à Therrien Entrepreneur Général par la Société immobilière G3R. L'ouverture du CECI est prévue en septembre 2018.
Par ailleurs, l'agrandissement des Galeries du Cap pour accueillir le magasin Canadian Tire a nécessité l'émission d'un permis de construction d'une valeur de 4,7 millions de dollars.
De son côté, l'Université du Québec à Trois-Rivières a obtenu des autorisations de bâtir pour plus de 3,7 millions de dollars. Et les travaux sont nombreux: toiture de la cafétéria, réaménagement de l'approvisionnement, de l'imprimerie et de la documentation, rénovation de deux entrées du pavillon Pierre-Boucher, ajout d'un bureau et travaux aux plafonds du même pavillon, toiture et revêtement extérieur du CAPS, réfection complète de la Place Gilles-Boulet (entrée principale), rénovation des entrées aux pavillons Albert-Tessier, Léon-Provencher et Ringuet, rénovation des cages d'escaliers aux pavillon Albert-Tessier et Benjamin-Sulte, mise à niveau du réseau d'avertisseur incendie, sonorisation et alimentation d'urgence dans divers pavillons.
Autre projet majeur à signaler, la construction d'un nouveau bâtiment commercial du Groupe immobilier Bel-Rive, sur le boulevard des Forges. Celle-ci a nécessité la démolition de l'ancien bâtiment près du pont Lejeune. Le tout correspond à un permis de 970 000 dollars.
Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement, la hausse marquée des mises en chantier à Trois-Rivières, soit 2310 en août contre 684 en juillet, en données désaisonnalisées annualisées, s'explique par le démarrage de la construction de nombreuses unités destinées au marché des résidences pour personnes âgées.
«D'ailleurs, les besoins afférents à une population vieillissante dans la région continueront d'orienter une partie de la demande d'habitations neuves vers les logements collectifs», conclut l'analyste de la SCHL, Audrey-Anne Coulombe.