Pepsi réintroduit l'aspartame dans ses boissons aux États-Unis

PepsiCo a décidé de réintroduire l'aspartame dans ses boissons gazeuses aux États-Unis, après l'échec commercial de nouveaux édulcorants artificiels, a indiqué lundi à l'AFP une porte-parole.
Le géant des boissons non-alcoolisées et des snacks avait décidé en avril 2015 de remplacer cet édulcorant phare par la sucralose, commercialisée en France sous le nom Canderel, après que des études eurent accusé l'aspartame d'être cancérigène.
Mais les ventes n'ont pas suivi car les consommateurs américains continuent à se détourner des boissons gazeuses produits avec des édulcorants artificiels.
Les ventes américaines de Pepsi Light ont diminué de 10,6% au premier trimestre, tandis que celles de Coca Light, produit par le rival Coca-Cola, ont diminué de 5,7%.
«Les consommateurs veulent du choix dans leurs boissons gazeuses donc nous enrichissons notre gamme de produits en leur donnant trois options qui correspondent à leurs besoins et goûts», a expliqué la porte-parole.
Pepsico va ainsi continuer à proposer des boissons gazeuses produites avec de la sucralose.
Coca-Cola de son côté s'est déjà tourné vers des édulcorants de source naturelle comme la stevia, une plante à forte capacité édulcorante mais au goût de réglisse.