Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique de la Mauricie.
Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique de la Mauricie.

Partenariat entre la Filière mycologique de la Mauricie et Truffes Québec

TROIS-RIVIÈRES — Voulant diversifier les opportunités pour les producteurs forestiers et agricoles et stimuler davantage l’offre agrotouristique et mycotouristique, la Filière mycologique de la Mauricie, bras de développement des produits forestiers non ligneux (PFNL) du Syndicat des producteurs de bois de la Mauricie, et Truffes Québec unissent leurs forces pour établir le premier partenariat régional pour le développement de la Trufficulture au Québec.

Dans les derniers mois, les deux organisations ont développé les bases d’une collaboration qui permettra d’informer, de conseiller et d’accompagner les propriétaires et producteurs dans l’implantation de champs truffiers. Les partenaires s’associeront les services du club-conseil en agroenvironnement Lavi-Eau-Champ pour adresser les facettes agronomiques des opérations d’implantation, qui seront réalisées en étroite collaboration avec Jérôme Quirion, expert en trufficulture, de l’entreprise Arborinnov.

D’emblée, la Filière mycologique saisit également l’opportunité de développer ce créneau pour dynamiser encore davantage l’offre mycotouristique dont l’expression se concrétise dans un tourisme d’expérience en lien avec la découverte et la dégustation des champignons forestiers et de culture, en fort développement dans la région depuis 2016.

«Nous accordons une attention constante pour que l’offre mycotouristique soit originale, inspirantes et de qualité. Imaginez maintenant partir à la chasse aux truffes sauvages en forêt et que les truffes nordiques du Québec deviennent une signature gastronomique de notre territoire. Nous sommes également enthousiasmés à l’effet que ce partenariat permettra d’autres propositions de cultures pour les projets de fermes agroforestières nordiques», indique Patrick Lupien, coordonnateur de la Filière mycologique de la Mauricie.

Les deux organisations ont également convenu de collaborer sur des projets de recherche, sur la réalisation d’activités événementielles et sur des projets pouvant bénéficier aux autres partenaires composant la Filière de la Mauricie, notamment dans le développement de produits pour la consommation. Une rencontre d’information par téléconférence le mardi 7 juillet à 19 h, destinée aux producteurs forestiers et agricoles, sur l’implantation d’une truffière sera la première activité de ce nouveau partenariat. Les intéressées peuvent s’inscrire gratuitement à l’adresse: www.mycomauricie.com.