Sur la photo: Léon Methot vice-président de l’Association des Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-Du-Québec et Cynthia Rivard, directrice générale.
Sur la photo: Léon Methot vice-président de l’Association des Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-Du-Québec et Cynthia Rivard, directrice générale.

Partenariat avec les étudiants en ingénierie de l’UQTR

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — Lors de son activité de lancement de l’année 2020 tenue jeudi au Moulin Michel de Gentilly, les dirigeants des Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec (MMCQ) ont fait connaître leur vision pour les prochaines années, soit s’enrichir par la force d’un réseau manufacturier connecté.

«Nous avons la chance d’avoir une association assez unique au Québec. Notre réseau rassemble des manufacturiers et des experts du secteur qui gagnent à se connaître pour s’enrichir, que ce soit en développant des affaires, en échangeant sur leur expérience ou encore en partageant des ressources. Nous allons de plus en plus faciliter les rencontres entre manufacturiers, mais aussi avec le milieu pour le bénéfice des manufacturiers», a fait savoir le vice-président du conseil d’administration des MMCQ, Léon Méthot.

C’est dans cet esprit que les MMCQ ont annoncé un partenariat avec le Regroupement des étudiants en ingénierie de Drummondville. «La main-d’œuvre est un frein au développement de plusieurs entreprises manufacturières présentement. Les étudiants en ingénierie de l’UQTR ont de leur côté des stages et des travaux pratiques à réaliser pour l’obtention de leur baccalauréat. Nous allons donc mettre en contact les étudiants du programme avec nos manufacturiers. C’est l’esprit dans lequel nous allons désormais travailler avec le milieu, pour répondre aux besoins de nos membres», a-t-il donné comme exemple.

Dévoilant également la programmation à venir, les MMCQ ont confirmé la tenue de trois visites industrielles CRIQ chez Canadel, le 30 janvier, Portes Milette, le 26 mars et Soprema, le 23 avril. Dans le but d’appuyer les manufacturiers, l’organisation tiendra également une formation MPA sur la main-d’œuvre diversifiée en février et une autre sur le coût de revient en mars.

Enfin, dans l’optique d’offrir des déjeuners manufacturiers étroitement branchés à l’actualité, ces derniers seront organisés durant la saison, selon les disponibilités des conférenciers.

Ainsi, Alliance Magnésium, qui a annoncé récemment une alliance avec la japonaise Marubeni, a déjà indiqué qu’elle présenterait son projet aux manufacturiers au printemps.